Noël Polonais

14 décembre 2011
03m
Réf. 01001

Notice

Résumé :

Reportage sur les traditions de noël chez les Polonais. On va à la rencontre de la famille Napora à Hénin- Beaumont, qui prépare un repas de Noël et ses 12 plats dans tradition polonaise. A Harnes, on peut se procurer dan les épiceries ou charcuteries polonaises, ces plats traditionnels.

Date de diffusion :
14 décembre 2011
Source :

Éclairage

Si l'on fête aujourd'hui Noël quasiment dans le monde entier, chaque pays conserve une façon bien à lui de célébrer cette fête, avec des coutumes et des traditions qui lui sont propres. En Pologne, où la tradition est fortement ancrée, Noël est avec Pâques la plus importante des fêtes de l'année. 90 ans après son arrivée massive dans le Nord-Pas de Calais, la communauté polonaise s'efforce de préserver ses traditions. Reportage à Hénin-Beaumont sur les préparatifs d'un Noël dans la plus pure tradition polonaise chez la famille Napora, qui cultive avec ferveur ces traditions particulièrement suivies et respectées parmi la communauté polonaise ou d'origine polonaise du Nord-Pas-de-Calais. Chez eux, tout ou presque se déroule comme au pays de leurs aïeux. Stanisława, Léon et Philippe expliquent tour à tour quelles sont ces traditions auxquelles ils sont viscéralement attachés en détaillant les préparatifs et le déroulement type de la veillée de Noël. Stasia, la mère, qui est née en Pologne, présente les plats traditionnels, préparés plusieurs jours à l'avance, qui prennent place à la table du réveillon où la coutume veut qu'on laisse une assiette supplémentaire au cas où un invité arriverait. Les convives passent à table lorsque, dans le ciel, apparaît la première étoile. Sur la table prennent alors place 12 plats sans viande symbolisant les 12 apôtres (1). Au menu : du barszcz (soupe de betteraves rouges) accompagné de ravioles farcies aux champignons, des pierogi aux pommes de terre, au fromage et au chou. Puis de la carpe en gelée, panée, ou préparée à la mode de la maîtresse de maison, de la sauce aux champignons des bois, du chou avec des pois, de la kutia, plat traditionnel de l'Est cuisiné à base de pavot, de froment et de miel, du hareng à la crème, du pain cuit pour l'occasion, des kluski avec des graines de pavot, du makowiec (roulé au pavot) et de la compote de fruits secs. Avant d'entamer ce festin, on lit un passage de l'Évangile et l'on récite une courte prière (adressée aux défunts, aux nécessiteux et aux malades) avant de partager l'opłatek (pain azyme), tradition chrétienne au cours de laquelle on se présente réciproquement des vœux et qui ouvre habituellement le repas de Noël. C'est un moment qui invite au recueillement, à la réconciliation et au pardon comme le souligne Léon, le père, qui insiste sur l'importance originelle que revêt la fête de Noël pour les Polonais ou Français de souche polonaise. C'est avant tout un intense instant de communion où la joie de se retrouver en famille prime sur la dimension mercantile que cette fête religieuse tend à prendre ces dernières années. Dans la plupart des familles polonaises, Noël ne se conçoit pas sans la célébration de la Nativité qui en est l'essence même aussi on se rend tous ensemble à la messe de minuit où l'on entonne à l'unisson les kolędy (cantiques de Noël) qui constituent l'un des moments incontournables de la soirée (2). L'atmosphère solennelle qui se dégage à ce moment-là ne peut que réjouir Léon et Stasia qui voient en Philippe, leur cadet, le garant des traditions familiales qu'il entend lui aussi transmettre à ses enfants le moment venu (3). Aussi, celles-ci ne sont-elles pas prêtes de disparaître !

(1) "Noël en Pologne", Echo de la Polonia, n°35, novembre-décembre 2011, p.11.

(2) "Les fêtes de Noël en Pologne", Echo de la Polonia, n°45, novembre-décembre 2013, p.12.

(3) Interview de Léon Napora réalisée le 9 janvier 2014.

Willy Jendrowiak

Transcription

Présentateur
Et l’heure est venue du troisième volet de notre série sur Noël en version originale, les traditions festives dans les différentes communautés de la région. Ce soir, après les Anglais et les Italiens, voici les Polonais, voyez ce reportage de Martin Mazurkiewicz et de Benoît Bugnicourt.
(Bruit)
Léon Napora
C’est souper pour réveillon de Noël traditionnel, pierogi tout récent mélangé de pomme de terre et fromage blanc.
Philippe Napora
[Polonais]
(Musique)
Stacha Napora
Sur les tables polonaises, il y a beaucoup de choses. Il y a des [Polonais].
(Musique)
Léon Napora
Là, on a tout.
Journaliste
Treize plats au total, le repas de Noël polonais commence lorsque la première étoile apparaît dans le ciel, il en est ainsi depuis toujours. Alors, la famille Napora tient à respecter ces règles coûte que coûte.
Léon Napora
C’est très sérieux, ce n’est pas simplement les jouets sous l’arbre de Noël, non ! D’abord la ferveur et après il y a les jouets.
Journaliste
La gardienne de ces traditions c’est Stacha, née en Pologne, marié à Léon depuis 30 ans, elle reproduit chaque année avec plaisir ces centaines de gestes appris dans son enfance.
Stacha Napora
Je me rappelle que ma maman, elle préparait deux jours de tous les plats et le jour du réveillon de Noël, elle a eu juste pour réchauffer. Et papa, il s’est occupé pour décorer le sapin, parce que le sapin en Pologne on le décore le jour du réveillon de Noël au matin.
Journaliste
Aujourd’hui c’est le fils, Philippe, de retour de Pologne, qui prend le relais.
Philippe Napora
Ok, je suis très content, j’ai eu mon cadeau de Noël.
Journaliste
C’est quoi ?
Philippe Napora
Ma planche à pierogi.
Journaliste
C’est pour faire les fameuses ravioles ?
Philippe Napora
Oui, oui c’est ça, puisque d’habitude je pique celle à maman, mais des fois, elle n’est pas contente parce que je laisse des traces de couteau là-dedans. Donc là, en fait j’ai la mienne et que ben, on a tous la nôtre à la maison, mais celle-là elle va rester, ouais. Et de toute façon, si j’ai des enfants plus tard, j’irai leur chercher une planche à pierogi aussi en Pologne.
Journaliste
Et pour tous ceux qui ont perdu ce savoir-faire, on trouve encore, heureusement, des épiceries polonaises, comme ici à Harnes, avec toutes les spécialités.
Inconnue 1
Ça c’est le makowiec, le makoviec donc, le gâteau traditionnel polonais, donc c’est une pâte briochée et à l’intérieur on a une farce à base de graines de pavot.
Journaliste
Quelque centaine de mètres plus loin.
Inconnu 1
Bon si vous pouvez me préparer pour six personnes des pierogis.
Journaliste
On vient de toutes la région faire sa commande pour le réveillon.
Inconnu 1
C’est un plaisir, c’est une joie d’avoir cette tradition qui est, heu, conservée, puisque aujourd’hui, tout se perd.
Journaliste
Et avant de passer à table le 24 au soir, on se partagera le [inaudible] dans la famille pour s’échanger les voeux. En polonais joyeux Noël se dit, Wesolych Swiat.
Stacha Napora
[Polonais].