Parcours thématique

Les Trois Vallées : un espace productif à vocation touristique

Nicolas Rocher, IA IPR d'histoire-géographie de l'Académie de Clermont-Ferrand

Ce scenario pédagogique s'appuie sur plusieurs extraits vidéo. Il complète le parcours thématique plus général " Le développement touristique des Trois Vallées ".

Le fil directeur en est l'étude de cas des Trois Vallées afin de traiter d'un espace productif à vocation touristique, dans le cadre du programme de géographie de la classe de Troisième.

Place dans la programmation

Dans sa deuxième partie (« aménagement et développement du territoire français »), le programme de géographie de la classe de troisième préconise d'étudier « les espaces productifs » de notre territoire national. A cette fin, parmi les trois études de cas à mener avec les élèves, et à la suite de celles sur un espace de production à dominante industrielle ou énergétique puis celle sur un espace de production à dominante agricole, le professeur peut faire le choix de l'étude d' « un espace touristique ou de loisirs, ou un centre d'affaires » [1].

Le recours aux études de cas dans les démarches d'apprentissage (et plus globalement à la « démarche inductive ») s'est généralisé avec la mise en place des programmes de collège et de lycée actuels à partir de 2008. Ceux-ci préconisent en effet de recourir de façon récurrente à la démarche inductive : il s'agit de faire comprendre aux élèves la complexité des faits historiques et géographiques en partant de l'étude la plus complète possible d'exemples et de cas concrets autour desquels l'activité des apprenants est sollicitée. Ils en arrivent ainsi à la connaissance problématisée d'un exemple précis. Dans un deuxième temps, sous la conduite du professeur, les collégiens ou lycéens sont amenés à procéder à une mise en perspective, c'est-à-dire un élargissement du champ d'apprentissage qui, s'appuyant sur le cas étudié le compare à d'autres exemples ou à des situations générales.

Par la richesse des documents vidéos proposés ainsi que par les potentialités offertes par les outils de prise en main de ces vidéos (outil cartographique, transcription vidéo, fiches de contextualisation etc.), la fresque Montagnes Magiques offre de nombreuses pistes pour une prise en main par les classes dans le champ pédagogique. A titre d'exemple, plusieurs vidéos relatives aux stations des Trois Vallées peuvent permettre d'aider à la réalisation d'une étude de cas sur cet espace dans le cadre du programme de Troisième.

Cette étude de cas devra permettre de faire saisir aux élèves « le rapport entre activité économique, acteurs et territoire [qui] s'incarne aujourd'hui dans la notion d'espace productif, espace aménagé et mis en valeur par des acteurs dans le cadre d'une activité économique. » [2]

Elle se donne donc pour objectif d'étudier ces espaces en les localisant puis en décrivant et expliquant les aménagements, en expliquant les dynamiques spatiales qui sont aujourd'hui responsables de leurs transformations (en particulier l'intégration européenne, la mondialisation et la « révolution des communications » qui l'accompagne). Enfin, cette étude devra s'ouvrir à la question du développement durable.

[1] Voir le programme de la classe de Troisième consultable sur Eduscol

[2] Voir les ressources pour la classe de Troisième éditées par Eduscol

Problématique

Les territoires français sont porteurs de dynamiques de développement qui s'expliquent aujourd'hui principalement par leur niveau d'insertion dans le processus de mondialisation. Cette insertion est inégale et génératrice de différenciations spatiales grandissantes entre les territoires. Les acteurs de l'aménagement de ces territoires disposent de leviers afin de favoriser l'inscription de leur territoire dans ce processus tels que la valorisation de leur environnement, de leurs ressources socio-économiques, naturelles et culturelles. L'étude des Trois Vallées, comme espace productif à vocation touristique, permet d'identifier les éléments qui contribuent à faire de cet espace un lieu dynamique. Les enjeux d'aménagement et de développement de ce territoire posent aussi la question d'une gestion durable de cet espace.

Objectifs

Localiser et situer un espace

Décrire et expliquer un paysage touristique

▪ Identifier des activités et des acteurs économiques

▪ Savoir prélever, hiérarchiser et confronter des informations dans des documents audiovisuels

▪ Se servir d'un traitement de texte afin de rédiger des textes

Développer un discours écrit construit et argumenté

Démarche déroulement

Les documents d'accompagnement des programmes de troisième préconisent d'accorder deux à trois heures au traitement de l'étude de cas relative à un espace touristique ou de loisirs ou un centre d'affaires. Sur cette base, on peut proposer une séquence de trois heures qui se propose d'étudier l'espace touristique des Trois Vallées.

En amont de la première séance, on peut inviter les élèves à prendre connaissance d'une vidéo qui permet de planter le décor, de susciter leur intérêt et d'effectuer des tâches de prélèvement simple. Le visionnage de la vidéo « La Russie s'invite à Courchevel » semble à cet égard tout à fait adapté. Cet extrait est propice à être accompagné par un questionnaire qui pourrait demander :

  • D'identifier et de localiser la station dont il est question dans l'extrait
  • D'identifier et de caractériser la clientèle dont il est question dans cet extrait et de tenter d'apporter une explication à la présence importante de ces vacanciers grâce aux informations apportées par l'extrait ainsi que par la notice d'éclairage.
  • De montrer, éventuellement à l'aide de captures d'écrans, que Courchevel est une station « haut de gamme », c'est-à-dire proposant à ses clients des services et des agréments de standing et qui nécessitent un haut pouvoir d'achat
  • Selon le niveau de la classe, on peut éventuellement amener les élèves à se questionner sur les conséquences économiques et sociales de l'orientation grandissante de la station vers ce tourisme « haut de gamme »

Videogramme issu de la video « Les 30 ans des Ménuires » et montrant une vue paysagère de la station intégrée.

Forte de ce travail préparatoire, la première heure de la séance permet d'entrer dans l'étude de cas. Celle-ci doit commencer par des activités visant à la localisation et à la situation des Trois Vallées. On peut pour ce faire s'appuyer sur le travail fait en amont, ou se servir en direct avec la classe d'une application de géolocalisation. L'outil cartographique embarqué dans « *Montagnes Magiques* » semble à cet égard particulièrement adapté et facile à prendre en main. Ce moment peut être réalisé de manière frontal, c'est-à-dire par l'enseignant ou par un élève s'appuyant sur une vidéoprojection, éventuellement au tableau interactif, du logiciel de géolocalisation face à la classe avec laquelle un dialogue peut alors s'installer. Le changement d'échelle est particulièrement important, en particulier afin de montrer la connexion avec les axes de transport régionaux.

A la suite de ce travail de situation, on peut alors faire travailler les collégiens sur un premier ensemble documentaire. Un moment de travail en autonomie sur ordinateur individuel ou tablette doit permettre de leur faire identifier les aménagements caractérisant certaines des stations des Trois Vallées. Pour cela, on peut commencer par questionner oralement la classe à partir de la projection du paysage des Ménuires, permettant de qualifier une station intégrée. Il s'agit alors de faire émerger un premier ensemble de connaissances quant aux éléments structurants de ce paysage. A la suite de cet échange, un temps plus long de réflexion et d'analyse d'extraits vidéos et de leur notice peut alors avoir lieu. Ce travail doit être mené en autonomie par les élèves à partir des extraits vidéos suivants :

 L'architecture des stations de sports d'hiver

L'architecture des stations de sports d'hiver

Le reportage présente l'architecture de montagne et ses différentes évolutions. Celle-ci a s'est transformée au fil des années notamment car le nombre de touristes augmente constamment. Divers types d'architecture ont donc vu le jour suivant les périodes : chalets ou immeubles. Les stations sont elles aussi différentes suivant les époques de construction : intégrées au village ou créées de toute pièce.

17 avr 1974
02m 17s
Fiche (00097)
 Les 30 ans des Ménuires

Les 30 ans des Ménuires

Les Ménuires ont eu 30 ans en 1995. Il y a 30 ans, la station démarrait avec seulement 3 téléskis et un foyer de 450 lits. Au printemps 1965, les bâtiments en béton sont construits. L'esthétique urbaine des HLM à la montagne ne fait pas l'unanimité. Dans les années 1980, 11 000 nouveaux lits ont été réalisés : fini le béton, l'architecture change et le bois devient omniprésent pour rendre le paysage plus esthétique.

22 fév 1995
01m 58s
Fiche (00070)
 La construction d'un nouvel altiport à Courchevel

La construction d'un nouvel altiport à Courchevel

Présentation du nouvel altiport à Courchevel. La piste a été portée à 550 m, et la largeur a été doublée. Un moyen porteur nommé "Dash 7" d'une compagnie Autrichienne, La Tyrolean, a permis de relier Innsbruck à Courchevel. L'ensemble des travaux aura coûté 35 millions de francs. De nombreux aménagements ont dû être effectués afin de rendre la construction possible. Celle-ci doit faciliter l'accès à la station.

26 oct 1989
02m 52s
Fiche (00006)
 Le bilan des hôtels 4 étoiles à Courchevel

Le bilan des hôtels 4 étoiles à Courchevel

Présentation de l'hôtellerie de luxe de la station de ski de Courchevel. Ces hôtels sont très vulnérables. Leur chiffre d'affaires dépend de la venue des clients aisés qui annulent leur réservation au dernier moment. Pour ne pas dépendre de celle-ci, ils cherchent à attirer une nouvelle clientèle, notamment composée de professionnels, en permettant par exemple, l'organisation de séminaires au sein des hôtels.

24 avr 1990
03m 22s
Fiche (00007)

Ce travail doit être guidé par un questionnaire permettant de faire ressortir clairement la périodisation des aménagements des stations de sports d'hiver (voir le parcours « les trois vallées étude d'un espace productif à vocation touristique »), leur évolution ainsi que certaines des critiques que l'on peut leur adresser. Il doit déboucher sur un retour sur le paysage des Ménuires qui a servi de questionnement initial et qui peut donc être décrit et expliqué grâce aux informations issues du questionnement des extraits vidéos précédents.

La deuxième heure de l'étude de cas peut être consacrée à deux autres thématiques : l'évolution de la fréquentation touristique et la question de la durabilité du modèle économique mis en place dans cet espace.

Le premier point peut être facilement traité grâce à la ré-exploitation des vidéos précédemment rencontrées. Les élèves sont alors amenés à citer des arguments ou à isoler des images qui attestent du succès touristique de cet espace. Afin de gagner du temps, ce travail peut avoir été demandé en parallèle aux questions précédentes relatives aux aménagements.

Le deuxième point peut être traité sous la forme de la rédaction d'un court paragraphe argumentatif. Cet exercice, qui peut viser par ailleurs à faire travailler la méthode de construction du développement construit, doit solliciter la mobilisation d'éléments glanés dans les vidéos ainsi que d'aspects non évoqués dans ces dernières. Il s'agirait alors de faire travailler l'esprit critique des élèves afin que ces derniers mettent en évidence certains non dits ou soient capables de remettre en cause les paroles des acteurs de l'aménagement économique des Trois Vallées. A titre d'exemple, l'extrait vidéo sur « Les 3 vallées : des stations écolos ? » est particulièrement approprié. Au-delà d'un argumentaire autour de quelques actions ponctuelles visant par exemple au recyclage des déchets, on attend que les enfants soient capables de relativiser l'aspect durable du développement économique de ces stations.

 Les 3 vallées : des stations écolos ?

Les 3 vallées : des stations écolos ?

L'aspect écologique devient un argument de vente important pour les stations. C'est pourquoi Les 3 Vallées a investi dans la protection de l'environnement ou encore l'utilisation de ressources durables. La station des Ménuires a décidé d'agir pour la planète : l'eau pompée pour les canons à neige est analysée avant d'être utilisée pour produire de la neige "propre". Des poubelles sont installées sur les remontées mécaniques ; le forfait devient recyclable : ce sont les effets de la norme 14001.

03 nov 2007
02m 07s
Fiche (00104)