Le Barzaz breiz

20 avril 1989
1m 48s
Réf. 00756

Notice

Résumé :

Le Barzaz breizh est une référence littéraire sur la collecte des chants traditionnels bretons. Pourtant des doutes ont été émis sur l'authenticité de cet ouvrage. Donatien Laurent a entrepris des études pour démontrer la véracité des chants.

Date de diffusion :
20 avril 1989
Source :
FR3 (Collection: Rennes soir )
Personnalité(s) :

Contexte

150 ans après la première publication du Barzaz Breiz, Donatien Laurent revient aux sources du recueil de chants populaires bretons. Tenant entre ses mains les carnets de collecte de La Villemarqué, jeune auteur du Barzaz Breiz, l'enseignant chercheur en ethnologie a entrepris de déchiffrer les pages de ces manuscrits afin de dénouer la polémique qui entoure son histoire.

Le Barzaz Breiz est le fruit d'une entreprise de collecte de littérature orale inédite en France, réalisée par le vicomte Théodore Hersart de La Villemarqué, dans les environs du manoir familial de Nizon, dans le Finistère, au cours de la première moitié du XIXe siècle. À une époque où fleurissent les études sur l'histoire culturelle de la Bretagne, le Barzaz Breiz est publié à Paris en 1839 en deux volumes, et ses textes en breton sont accompagnés d'une traduction française. Après un succès international ponctué de nombreuses rééditions, des critiques mettent en doute l'authenticité de l'ouvrage. La querelle du Barzaz Breiz naît en 1872, lorsque François Luzel dénonce la propension de La Villemarqué à réécrire les textes. C'est ainsi que se développe un long débat passionné entre deux camps autour de la question de l'authenticité de l'ouvrage.

À partir des trois carnets manuscrits retrouvés en 1964, le travail de Donatien Laurent a consisté à étudier rigoureusement la méthode et l'œuvre du Barzaz Breiz. L'auteur de l'ouvrage Aux sources du Barzaz Breiz, la mémoire d'un peuple, n'a pas hésité également à mettre en lien les carnets avec la tradition orale toujours vivante en Bretagne. Ces recherches permettent d'affirmer aujourd'hui que La Villemarqué a bien réalisé un admirable travail de collectage, inaugurant un grand mouvement d'étude de la littérature orale. Si l'ouvrage repose véritablement sur des travaux de collecte des chants populaires, il a aussi été possible de reconnaître la part d'inventivité du jeune aristocrate breton. Au-delà de cette controverse, on peut également affirmer à présent que le Barzaz Breiz a su traverser l'histoire, jouant un rôle majeur dans la reconnaissance d'une littérature bretonne de transmission orale. Il est également devenu source d'inspiration pour de nombreux artistes, tels que Alan Stivell et Denez Prigent, tout en sachant donner un nouvel élan à la langue et à la littérature bretonnes.

Bibliographie :

Donatien Laurent, Aux sources du Barzaz Breiz. La mémoire d'un peuple, Douarnenez, éditions Ar Men, 1989.

Nelly Blanchard, Barzaz-Breiz une fiction pour s'inventer, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2006.

Pauline Jehannin

Transcription

(Silence)
Fanch Broudig
C'est en 1839 que le jeune vicomte Théodore Hersart de la Villemarqué publie sa première édition du Ce livre rencontre aussitôt le succès, au point que les rééditions, tout comme les traductions en anglais, allemand, polonais, espagnol, n'ont pas cessé jusqu'à nos jours. C'est en fait une sorte de révolution culturelle qu'avec le Barzaz-Breiz, la Bretagne a vécu il y a 150 ans sur le plan culturel et littéraire.
Donatien Laurent
On peut dire certainement que le On peut dire que toute la découverte de la Bretagne est dépendante du
Fanch Broudig
Le problème c'est que le On allait jusqu'à dire que plusieurs des chants du Donatien Laurent a réussi à prouver le contraire. Il a commencé par retrouver les carnets de collectes de La Villemarqué et il a passé 25 ans, d'abord à les déchiffrer puis à les étudier. Les éditions Ar Men publient cette semaine le résultat des recherches qu'il a effectuées pour retrouver les sources du Mais peut-on dire que 100 ans de polémiques sont ainsi terminés ? Peut-on dire enfin que le
Donatien Laurent
C'est un faux problème que de dire le Ce qu'on peut dire, c'est qu'effectivement, à notre sens à nous, le carnet présente des textes authentiques et que le
(Silence)