Parcours thématique

Les trajectoires du sport picard: champions, évènements, traditions

Sébastien Stumpp

L'histoire du sport en Picardie est plus que centenaire. Cette activité importée d'Angleterre au cours du XIXe siècle se substitue peu à peu aux jeux traditionnels de l'Ancien Régime. Elle fait par ailleurs concurrence aux sociétés de gymnastique. Celles-ci, majoritairement implantées dans l'Aisne, promeuvent des exercices physiques mêlant finalités patriotiques, sociales et hygiéniques auprès d'un public populaire.

 Le club de gymnastique la Soissonnaise

Le club de gymnastique la Soissonnaise

Reportage à la Soissonnaise, club de gymnastique qui a fêté ses 100 ans en 1974. Filles et garçons s'entraînent sous la direction d'Émile Gosse, responsable technique du club. C'est un des meilleurs clubs de Picardie, les filles sont arrivées en finale du championnat de France. Historique de la Soissonnaise créée en 1874 après la défaite de 1870 pour la préparation militaire. Les clubs à l'époque avaient des noms à consonance militaire.

12 oct 1974
06m 25s
Fiche (00105)

A contrario, les sports prennent initialement un accent élitiste. Outre l'intérêt de la haute société pour la vénerie (la forêt de Compiègne est le cadre de chasses à courre en présence de Napoléon III), les courses hippiques (qui font la renommée de cités comme Chantilly), le canotage et les régates, la bourgeoisie urbaine picarde (avocats, médecins, ingénieurs, étudiants...) s'investit dans la pratique des sports athlétiques comme le football, l'athlétisme, le rugby ou l'aviron. Cultivant un goût commun pour la compétition et la sociabilité mondaine, ils fondent au tournant du XXe siècle les premiers clubs omnisports, notamment à Amiens et à Compiègne, et s'attachent à organiser les différentes disciplines en uniformisant les règles de pratique. Cette phase de structuration collective favorise l'émergence, au cours de l'entre-deux-guerres, des premières figures importantes du sport régional. La plus célèbre reste sans aucuns doutes la compiégnoise Suzanne Lenglen, qui marque de son empreinte le monde du tennis, non seulement par ses performances mais aussi par son rejet des représentations traditionnelles de la femme sportive.

 Portrait de Suzanne Lenglen

Portrait de Suzanne Lenglen

Un spectacle consacré à la première championne de tennis Suzanne Lenglen Suzanne Lenglen la diva du tennis est donné au Carré Sylvia Montfort, mis en scène par Rachel Salik. Sur des images du spectacle et d'archives de l'époque, est évoquée la vie et la carrière de la tenniswoman picarde. A Wimbledon en 1919, elle bat Dorothy Lambert Chambers et devient championne du monde. Elle devient une star adulée, elle lance la mode sur les cours, habillée par Jean Patou, elle est la première à ne pas porter de corset. Dans ces Années folles, elle côtoie les plus grands artistes.

24 mai 1987
02m 41s
Fiche (00100)

Si le sport devient, dès les années 1920, un phénomène social majeur en Picardie, il faut néanmoins attendre la seconde moitié du XXe siècle pour qu'il entre dans une phase de modernisation. Outre la réorganisation de certaines institutions sportives (on pense ici à la création de la Ligue de Picardie de football en 1967, ce processus recouvre deux dimensions essentielles: l'avènement d'une pratique de haut niveau (et, avec elle, de champions reconnus); l'émergence d'un dialogue entre modernité sportive et patrimoine local.

 La création de la Ligue de Picardie de football

La création de la Ligue de Picardie de football

Présentation par son président le docteur O'Bin, de La Ligue de football de Picardie qui a été créée après par une directive du Ministère de la Jeunesse et des Sports ; elle regroupe l'ensemble des clubs des trois départements de Picardie, qui étaient auparavant dans la Ligue du Nord (Somme) et la Ligue du Nord-Est (Aisne et Oise). Avec ses 450 clubs et la mise en place des championnats se posent à la toute jeune Ligue des problèmes d'organisation.

11 sep 1967
05m 49s
Fiche (00122)

L'avènement d'un sport de haut niveau

Des « ouvriers du ring » aux « forçats de la route »

Certaines activités, nées dans les sphères élitistes, se démocratisent rapidement au point de devenir des éléments structurants de la culture populaire. Le « noble art » de la boxe séduit les milieux ouvriers par son culte de la virilité, de la force et son code de l'honneur. Gagnant la Picardie dans la première moitié du XXe siècle, son véritable essor date de l'après Seconde Guerre mondiale. L'Amiénois Jacques Bataille est l'une des premières figures importantes de la boxe d'après-guerre, s'adjugeant, dans la catégorie des poids plumes, le titre européen amateur en 1949 et, surtout, les Golden Gloves à Chicago l'année suivante. S'il n'obtient pas la même consécration au niveau professionnel, il fait néanmoins de la Picardie un lieu reconnu du monde pugilistique et ouvre la voie à de futurs champions tels Alain Marion [Picard107], Farid Benredjeb [Picard110] ou les frères Thomas [Picard101].

 Alain Marion, la fin d'une courte carrière de boxeur

Alain Marion, la fin d'une courte carrière de boxeur

A la salle Camus de Creil s'est déroulé le quatrième combat de la campagne mondiale du boxeur creillois Alain Marion. Le picard subit les assauts d'Azevedo qui va l'envoyer par deux fois au tapis, puis à la 9ème reprise, son entraîneur jette l'éponge. A l'issue du combat le Creillois a annoncé son retrait de la compétition. André Clerc, professeur du BC Creil estime que celui-ci avait encore un avenir dans la boxe. Interrogé, Everaldo Costa Azevedo ne comprend pas cette décision.

05 mar 1979
07m 08s
Fiche (00107)
 Portrait de Farid Benredjeb avant le championnat d'Europe de boxe des super welters

Portrait de Farid Benredjeb avant le championnat d'Europe de boxe des super welters

Portrait du boxeur du Ring Olympique de Compiègne Farid Benredjeb, quarante huit-heures avant le championnat d'Europe de boxe des super welters. Bernard Dambrosio, son entraîneur, parle de la préparation. En cas de victoire, les portes d'un championnat du monde seraient ouvertes pour le boxeur isarien.

23 juin 1988
02m 29s
Fiche (00110)
 Les boxeurs Cyril et Jérôme Thomas

Les boxeurs Cyril et Jérôme Thomas

Rencontre avec le boxeur saint-quentinois Cyril Thomas, champion d'Europe poids plume, à l'occasion de son entraînement pour le titre mondial IBF des poids plume. Avec son frère Jérôme, double médaillé olympique, il s'entraîne dans une zone industrielle de Saint-Ouen. Cyril se considère en effet comme un "ouvrier de la boxe", un "mineur de fond", "il faut souffrir, comme un galérien, avoir la haine le jour J", surenchérit son frère. Ainsi, logent-ils à la dure dans les tribunes d'un stade de football. L'entraînement se fait avec Gaëtan Micallef, une "légende" qui, à 80 ans, continue à former des professionnels.

12 fév 2009
02m 03s
Fiche (00101)

Ces « ouvriers du ring » partagent assurément des proximités avec les « forçats de la route ». Si la bourgeoisie picarde crée les premières sociétés de vélocipédie à la fin du XIXe siècle, la compétition cycliste devient rapidement l'apanage des milieux populaires. Les courses, parrainées par les journaux et les industriels locaux, laissent espérer de substantiels gains aux participants et donc une possibilité de promotion sociale. Certaines manifestations gagnent ainsi en notoriété après la Seconde Guerre mondiale. C'est le cas du Grand Prix du Courrier Picard, organisé jusqu'en 1966, et surtout du Tour de l'Oise, créé en 1936 et rebaptisé Tour de Picardie en 2001. Ces courses donnent l'occasion à certains coureurs régionaux de s'illustrer, tels Pierre Pardoën, professionnel de 1952 et 1959 et équipier de Louison Bobet, ou Eric Lalouette, coureur de l'Etoile Cycliste d'Abbeville. Plus récemment, le Cyclo-Club de Nogent-sur-Oise est devenu l'un des clubs phares de la scène cycliste nationale, remportant la Coupe de France des clubs en 2006 et comptant dans ses rangs de futurs coureurs professionnels tels Brice Feuillu, Sébastien Minard ou Christophe Riblon.

 Le tour de l'Oise avec Eric Lalouette

Le tour de l'Oise avec Eric Lalouette

Dans ce reportage où l'on parcourt les routes de l'Oise en compagnie du peloton, dans la traversée des villages et les arrivées, on suit Eric Lalouette un coureur picard. A la suite d'un sprint final à Creil, la victoire revient au picard Jean-Jacques Fussien.

31 mai 1976
08m 11s
Fiche (00124)
 L'Etoile cycliste d'Abbeville : ses objectifs et ses ambitions

L'Etoile cycliste d'Abbeville : ses objectifs et ses ambitions

A l'orée de la saison cycliste, reportage sur l' Étoile cycliste d'Abbeville : ses objectifs et ses ambitions. La saison reprend autour d'Eric Lalouette, champion de France junior. M [Belvallée], son président, espère créer une école de cyclisme à Abbeville. Pendant l'entraînement, interview de l'équipe à partir de la voiture reportage. Les objectifs de la saison : gagner une classique nationale.

25 mar 1971
06m 08s
Fiche (00102)

La fabrique des champions

A côté de la boxe et du cyclisme, qui se professionnalisent très tôt, certaines activités vont définir des politiques sportives de haut niveau. C'est le cas du tennis. Le club de Méru parvient, au prix d'une concertation avec les instances fédérales et ministérielles, à rassembler en son sein les meilleurs pratiquants régionaux. Au cours des années 1990, il compte dans ses rangs trois futures joueuses professionnelles, dont Amélie Mauresmo. La natation picarde saisit également le tournant du haut niveau. La région se dote, au cours des années 1960, d'un parc d'équipements aquatiques facilitant les conditions d'entraînement des grands champions, tel Roger-Philippe Menu. Tissant des liens étroits avec la Fédération Française de Natation, le club de l'Amiens Natation parvient à se doter d'un pôle de formation accueillant les meilleurs espoirs nationaux, d'où vont sortir Mélanie Hénique et Jérémy Stravius.

 Espoirs du tennis à Méru

Espoirs du tennis à Méru

Reportage au Tennis Club de Méru qui compte dans ses rangs quatre jeunes espoirs du tennis picard et français : Amélie Mauresmo, Amélie Cocheteux, Magali Lamarre et Alexis Raphilisson. Patrick Simon, Conseiller technique régional de Picardie, précise comment il les a détectés. Amélie Mauresmo relate sa finale au tournoi de Miami. Amélie Cocheteux raconte la vie astreignante qu'elle a en équipe de France, dont elle fait partie avec les deux autres filles.

09 jan 1994
02m 43s
Fiche (00112)
 Retour en condition physique du nageur amiénois Roger-Philippe Menu

Retour en condition physique du nageur amiénois Roger-Philippe Menu

Portrait de Roger-Philippe Menu licencié à Amiens et un des meilleurs nageurs français. Arrivé très tard à la compétition (à 19 ans) il devient deux ans plus tard vice-champion d'Europe du 200 m brasse. Il consacre un grande partie de sa journée à l'entraînement. Recordman de France en brasse il revient en condition physique. Cependant, il regrette le manque d'équipements et de stages en France.

29 avr 1971
06m 19s
Fiche (00103)
 Portrait croisé de Mélanie Henique et Jérémy Stravius

Portrait croisé de Mélanie Henique et Jérémy Stravius

Reportage au Pôle Espoirs d'Amiens où les nageurs Mélanie Hénique et Jérémy Stravius, ont vite été repérés pour leurs résultats. Ils participent à des compétitions régionales, puis aux Championnats de France où Jérémy décroche l'or en 100 m dos et Mélanie bat le record de France du 50 m papillon. Après Rome pour les championnats de monde, Jérémie et Mélanie ont en ligne de mire les Jeux Olympiques de Londres en 2012. Leur entraîneur, Michel Chrétien pense qu'ils ont, l'un comme l'autre, de bonnes raisons d'y travailler. Déjà dans le passé, comme le souligne l'ancien champion Stéphane Lecat, des nageurs picards ont brillé aux Jeux.

08 nov 2009
03m 36s
Fiche (00119)

L'assise urbaine de certains sports collectifs facilite parallèlement le succès, dans les villes picardes (Beauvais, Saint-Quentin, Amiens), du volley-ball, du basket-ball et du football. Mais c'est paradoxalement une activité liée à l'origine aux villes alpines, le hockey sur glace, qui suscite actuellement le plus grand engouement. A l'instar de nombreux « clubs de plaine », les Gothiques d'Amiens sont parvenus, au prix d'une modernisation (économique et administrative) de leurs structures, à faire de la cité de Jules Verne une place forte de la pratique en France.

 Les Gothiques champions de France de hockey sur glace

Les Gothiques champions de France de hockey sur glace

Retour sur la victoire des Gothiques face à Grenoble, victoire qui a permis à Amiens de devenir champion de France de hockey sur glace. Avec les commentaires en salle de montage à France 3, de Luc Chauvel capitaine des Gothiques.

18 avr 2004
04m 26s
Fiche (00114)

Patrimoine et traditions

Si le sport prend progressivement le tournant de la modernité et du haut niveau (subissant, par là même, une certaine uniformisation), il n'en demeure pas moins marqué par la manière dont les pratiques corporelles s'organisent localement. Aussi, son développement porte invariablement les traces de l'histoire régionale et des spécificités du territoire picard.

Des « lieux de mémoire »

La mémoire sportive régionale fait certes référence aux exploits des champions mais se nourrit aussi d'une forte identification aux lieux. Théâtre de ferveurs et de prises de positions partisanes, l'arène sportive rejoue tous les drames de la vie quotidienne (joie, peine, souffrance, espérance...). Elle instaure de fait une proximité physique mais aussi émotionnelle entre les pratiquants et le public qui, face à l'adversité et à l'incertitude du résultat, « font corps », communient ensemble. Le Stade de la Licorne est ainsi le théâtre, en 2001, du parcours « héroïque » de l'Amiens Sporting Club Football en Coupe de France. Portée par le public local, l'équipe, qui évolue alors en troisième division nationale, parvient à se qualifier pour la finale en éliminant des clubs de Première et Deuxième divisions.

 Le parcours de l'ASC jusqu'à la finale de la Coupe de France de football

Le parcours de l'ASC jusqu'à la finale de la Coupe de France de football

Pour arriver jusqu'au Stade de France, les footballeurs amiénois ont réalisé un beau parcours en coupe de France, battant notamment des clubs de première division. Rappel de ce parcours à partir du derby contre Beauvais, puis les rencontres contre Lambres-les- Douai, contre Rennes en 16ème de finale , contre Le Mans , en 1/4 finale contre le Stade de Reims, et enfin les historiques tirs au but et les non moins mémorables arrêts de Julien Lachuer en 1/2 finale contre Troyes.

25 mai 2001
03m 35s
Fiche (00113)

Si l'enceinte amiénoise, inaugurée en 1999, est une figure du présent, certains lieux sportifs picards se muent, du fait de leur passé prestigieux, en espaces de commémoration. Le Cirque municipal d'Amiens occupe ainsi une place de choix dans la liturgie sportive régionale. Il accueille, dès les années 1900 mais surtout après la Seconde Guerre mondiale, des réunions de gymnastique et d'escrime, des tournois de lutte, des combats de boxe ainsi que des galas de catchs aux affiches prestigieuses (l'« Ange Blanc », le « Géant Picard » ou le « Petit Prince »).

Découvrir le territoire

Par-delà les lieux standardisés tels que le stade ou la salle de boxe, le sport a cela de singulier qu'il recouvre des espaces géographiques très diversifiés permettant la découverte du territoire picard. Les épreuves cyclistes constituent par exemple de véritables « théâtres sportifs à ciel ouvert ». Le Tour de l'Oise (devenu Tour de Picardie) donne à voir une certaine image de la région, ancrée à la fois dans la ruralité (la traversée de grandes étendues agricoles et de petits villages pittoresques) et l'urbanité (l'arrivée dans les grandes agglomérations). L'organisation récente d'épreuves de VTT de descente dans la Somme installe pour sa part les zones vallonnées dans la définition du paysage picard, en rupture avec les stéréotypes d'une « terre sans reliefs ».

 Une piste de VTT de descente au Contoire-Hamel,

Une piste de VTT de descente au Contoire-Hamel,

Un nouveau tracé de VTT de descente sera inauguré au Contoire-Hamel, village de la Somme qui accueillera une manche de la coupe Nord-Pas-de-Calais-Picardie de "VTT de descente". Julien Vendries, traceur officiel, explique que deux pistes ont été tracées pour des temps de course équivalents à ce qu'on a dans les Alpes. Simon Cardon, leader de la coupe Nord-Pas-de-Calais- Picardie apprécie le circuit.

09 juin 2007
02m 06s
Fiche (00116)

Au spectacle des compétitions s'ajoute l'impact des loisirs de déplacement. Promues au cours des années 1970, les pratiques du cyclotourisme et du tourisme équestre ont permis aux pratiquants de s'approprier « en douceur » le territoire et de construire un lien direct, presque charnel, avec ce dernier.

 Cyclotourisme en famille en Picardie

Cyclotourisme en famille en Picardie

Reportage sur le cyclotourisme en Picardie dans le cadre de l'opération "1000 bicyclettes en Picardie" lancée par le comité régional de tourisme. Une famille loue des vélos et se renseigne sur circuits dans l'Oise. On la suit sur les routes picardes.

28 sep 1977
04m 55s
Fiche (00121)
 Le tourisme équestre à la Ferme des loisirs de Verdilly

Le tourisme équestre à la Ferme des loisirs de Verdilly

A Verdilly à côté de Château-Thierry, un centre équestre propose des balades. La "Ferme des loisirs" permet aux cavaliers expérimentés venant parfois de la région parisienne de découvrir la région, la campagne vallonnée champenoise. Les cavaliers reviennent régulièrement dans ce centre.

06 aoû 1987
02m 14s
Fiche (00109)

Le littoral picard a également profité, au tournant des années 1980, de l'essor des loisirs de nature tels que la planche à voile, le surf, le char à voile ou le canoë-kayak. Jouant avec les éléments naturels, gageant par ailleurs de leur respect des ressources biologiques, ces activités se sont ajoutées aux formes traditionnelles d'usage de l'espace côtier (caractéristiques des pratiques balnéaires de la Belle Epoque) comme la randonnée, les bains ou l'équitation. Ce mouvement a indéniablement été amplifié par le succès de certaines manifestations sportives comme la « Transbaie », course pédestre réunissant depuis 1989 des milliers de participants. Cette épreuve populaire, dont l'intensité dramatique tient aux conditions d'évolution originales (la traversée de la Baie de Somme à marée basse), mélange subtilement finalités écologiques, nouvelle morale de soi (hédonisme, épanouissement personnel) et valeurs collectives (convivialité, solidarité, partage).

 Les sports de mer à Quend Plage

Les sports de mer à Quend Plage

Présentation de diverses activités sportives de bord de mer à Quend Plage : parachute ascensionnel et planche à voile. avec Philippe Moreau.

11 aoû 1981
03m 42s
Fiche (00125)
 Rétrospective de la Transbaie

Rétrospective de la Transbaie

Rétrospective de la Transbaie, créée en 1989, 15 km aller retour en Baie de Somme entre Saint-Valery et Le Crotoy. Épreuve peu commune, c'est à la fois une ambiance et la course de la boue et de la vase.

19 juin 2005
03m 15s
Fiche (00115)

Valoriser le patrimoine local

Inscrites dans le territoire, marquées par celui-ci, certaines activité physiques et sportives deviennent des « conservatoires » des pratiques traditionnelles et du patrimoine picards.

Historiquement liées au monde aristocratique, les activités équestres ont engendré différentes formes de pratique dans la région. D'un côté, le modèle anglais du turf (valorisant la vitesse et la résistance) se diffuse, dès le milieu du XIXe siècle, par le biais des champs de course régionaux. L'hippodrome de Chantilly accueille par exemple depuis 1841 le célèbre Prix de Diane. Nonobstant la légitime fascination pour le spectacle des courses, cette épreuve doit son succès au fait d'entrecroiser intérêts mondains et économiques.

 Prix équestre de Diane de Chantilly

Prix équestre de Diane de Chantilly

Le Prix de Diane à Chantilly c'est, avant la course, le spectacle des toilettes, des célébrités comme Maria Felix. On y croise André Théron, Léon Zitrone ou encore Sheila. La pouliche Reine de Saba a pris la tête dès le début pour l'emporter.

12 juin 1978
01m
Fiche (00106)

Elle structure de fait un marché de l'élevage de chevaux mais aussi de la formation aux métiers du turf, dont l'École des courses hippiques de Gouvieux est partie prenante. D'un autre côté, l'influence de l'art équestre français (légitimant les qualités de maîtrise et de maintien) s'exprime à travers l'organisation de concours internationaux d'attelage, de dressage et de saut d'obstacles, notamment à Compiègne.

 L'école des courses hippiques de Chantilly

L'école des courses hippiques de Chantilly

L'école des courses hippiques à Chantilly, la plus vieille et la plus prestigieuse école de galop en France fête ses 40 ans. Près de 200 adolescents y apprennent le métier. Les plus jeunes intègrent le cursus dès la 4ème, et en ressortent 5 ans plus tard avec un Bac Pro. Si à la sortie, la plupart deviendront cavaliers d'entraînement, leur rêve c'est de devenir jockey. Seule une poignée d'entre eux y arriveront. Pour faire partie de cette élite-là, le talent ne suffit pas : des facteurs génétiques comme la taille et le poids du cavalier entrent aussi en compte. Ceux qui sont trop grands ou trop lourds pour la course travailleront comme palefrenier, garçon de voyage ou cavalier d'entraînement.

11 juin 2009
03m 17s
Fiche (00118)
 Concours d'attelage de Compiègne : la maniabilité

Concours d'attelage de Compiègne : la maniabilité

Au concours international de Compiègne après le dressage et le marathon, les différents équipages ont pu se mesurer sur la 3ème et dernière épreuve : la maniabilité. Anne-Violaine Brisou, championne de France, explique l'importance du repérage, et la difficulté de cette compétition qui réclame de la vitesse et de la précision. Au final, elle n'est pas satisfaite de son parcours, mais en revanche, satisfaite de son cheval.

09 sep 2007
02m
Fiche (00117)

L'activité cynégétique s'inscrit également dans la tradition picarde. Tandis que la chasse à courre, particulièrement développée dans les forêts isariennes depuis le Second Empire, recrute ses adeptes dans les milieux de la haute notabilité, la chasse aux gibiers d'eau, sans être exclusive à la Picardie, gage, à travers ses formes d'apprentissage et de sociabilité, de son profond ancrage dans la culture populaire locale.

 La chasse à la hutte

La chasse à la hutte

Nous suivons Frédéric Coupelle qui chasse à la hutte dans les marais des monts de Mareuil-Caubert. A la tombée de la nuit, il part "mettre des implants" : il attache des cannes qui, par leurs cris, attirent d'autres gibiers. Suivent des heures d'attente, allongé entre terre et eau, la carabine à la main, prêt à tirer à la première alerte. Pour passer ces nuits de guet, chaque chasseur a aménagé une hutte sur le marais, créant ainsi toute une ambiance, ce que Frédéric Coupelle appelle "le plaisir de la chasse."

30 jan 1986
05m 45s
Fiche (00126)

Mais c'est sans doutes la vitalité de certains jeux traditionnels, d'inspiration rurale, qui incarne le mieux la manière dont des pratiques corporelles parfois anciennes dialoguent avec la modernité. Que ce soient les Compagnies d'arc ou les regroupements promouvant les jeux picards (longue paume, ballon au poing, javelot sur cible, jeu de tamis...), tous organisent une « mise en scène patrimoniale » de leurs activités et de leurs lieux de pratique. Les référents sportifs n'en sont pas moins présents puisque ces jeux traditionnels s'institutionnalisent pour la plupart au cours de la première moitié du XXe siècle (Rondes d'archers de haute et basse Picardie, Union des sociétés de longue paume de Picardie, Fédération des ballonistes de la Somme...) et subissent une mise en forme compétitive (mise en place de règlements et de catégories d'affrontement); ce qui n'est pas sans provoquer parfois certaines tensions.

 Le tir à l'arc en Picardie entre tradition et modernité

Le tir à l'arc en Picardie entre tradition et modernité

En Picardie, dans le Pays d'Arc on pratique le tir Beursault. L'Archerie fait partie du patrimoine et la tradition. On continue avec la cérémonie du tir à l'oiseau à désigner le roi de la Compagnie. Le Beursault se pratique comme sport depuis le XXe siècle. Cependant le tir à l'arc a évolué tout comme le matériel utilisé. Le tir à l'arc moderne se pratique sous différentes disciplines : tir à l'arc fédéral, tir olympique, field, tir en salle.

26 avr 1976
04m 09s
Fiche (00123)
 La longue paume en Picardie

La longue paume en Picardie

Reportage découverte de la longue paume qui se joue dans la Somme et l'Oise. Marcel Lazure, historien du jeu, explique les origines de ce jeu de raquette qui remontent à l'Antiquité. Au départ on jouait à la main puis la raquette est apparue et a été perfectionnée par un picard au XIXe siècle. R Leclaire, détaille les caractéristiques de la raquette et de la balle. Le jeu se pratique sur le principe du gagne terrain : l'objectif est de faire mourir la balle dans le camp adverse, délimitant à l'aide de chasses un nouvelle limite de camp. A Leclaire explique la différence entre la partie à terrée et la partie enlevée. M Lazure explique que le décompte des points des jeux (en distances gagnées calculées en pieds) sont utilisées aujourd'hui au tennis. François Fay, trésorier de la fédération, parle de sa passion pour son sport favori.

25 juin 1976
07m 32s
Fiche (00805)
 Le ballon au poing dans les villages de la Somme

Le ballon au poing dans les villages de la Somme

Magazine consacré au ballon au poing, un sport apparenté aux jeux anciens comme le jeu de paume pratiqué dans les villages du nord de la Somme. Historique règles et pratiques de ce sport avec Jacques Godefroy, ancien joueur d'Hérissart et René Cazier, secrétaire général de la Fédération française. Ce jeu de gagne terrain se pratique avec des chasses avec un ballon spécifiques. Six joueurs par équipes : cordiers, milieu de corde, basses-volées, et le foncier.

15 sep 1993
05m 13s
Fiche (00806)

Un marqueur de l'identité picarde

Parce qu'il met en jeu le corps, le sport établit des hiérarchies directement visibles sur la base de performances, de classements, de comparaisons. Les résultats obtenus par les champions picards rendent compte des efforts entrepris pour briller sur le théâtre des compétitions nationales et internationales. En même temps, les pratiques sportives contribuent aussi à mettre en scène la généalogie de la région: nombre d'activités permettent aussi bien de faire le « tour du propriétaire » que d'exalter un passé commun voire de montrer la « puissance du terroir ». Aussi, à l'instar de la littérature, de la musique ou du folklore, le sport est, depuis le début du XXe siècle, un marqueur fort de l'identité picarde.

Compléments bibliographiques

  • Cottenet Christophe, Les clubs sportifs à Amiens au XXe siècle, Mémoire de maîtrise d'histoire, Université de Picardie Jules Verne, 1986

  • Dubois François, Naissance et essor du football association à Amiens, Encrage, 1993

  • Dunand Agathe, Le sport populaire dans la Somme entre les deux guerres, Mémoire de maîtrise d'histoire, Université de Picardie Jules Verne, 2003

  • Herbert Lionel, Les grands noms de l'Amiens SC, Alan Sutton, 2008

  • Legrand Alain, Le cyclisme picard: 1945-1965, Alan Sutton, 2007

  • Poteaux Blandine, Sport et société à Compiègne de 1870 à 1914, Mémoire de maîtrise d'histoire, Université de Picardie Jules Verne, 1985

  • Trolet Stéphane, Sport et société à Amiens (1870-1914), Mémoire de maîtrise d'histoire, Université de Picardie Jules Verne, 1978

Marcel Lazure, Les jeux de balle et ballon picards : ballon au poing, balle à la main, balle au tamis, longue paume, Centre régional de documentation pédagogique de Picardie, 1981, réédité en 1996.