La Ciotat : le centenaire de la Pétanque

04 juin 2007
01m 55s
Réf. 00279

Notice

Résumé :

A la Ciotat, le tout premier boulodrome a été créé en 1907. En 1958, une fédération est mise en place et des concours internationaux sont organisés.

Date de diffusion :
04 juin 2007
Source :
Personnalité(s) :
Thèmes :

Éclairage

La pétanque est l'une des formes du jeu de boules. Depuis l'Antiquité romaine de multiples pratiques sont attestées. Le jeu de boule est, à partir du Moyen Age, l'un de ces jeux populaires traditionnels qui scandent les temps du repos et de la fête. Les règles ne sont pas écrites et varient localement, favorisant ainsi les solidarités villageoises. Avec l'émergence des sports modernes au XIXe siècle, qui implique une formalisation des règles et des pratiques ainsi que le regroupement en club, la boule lyonnaise prend le pas sur les autres jeux de boules. Sa domination lui vaut d'être aussi appelée "jeu national". Dans le Sud de la France, toutefois, se développe une variante simplifiée que l'on qualifie de "jeu à la longue" ou de "jeu provençal". S'il s'agit toujours d'envoyer les boules le plus près du but (cochonnet ou bouchon), le jeu se déroule sur un terrain plus grand et autorise le jet de la boule avec un élan de trois pas.

En 1907, un commerçant de La Ciotat, Jules Hugues dit "Le Noir", habitué du "jeu de boules Béraud" dirigé par les frères Pitiot à La Ciotat, se trouve dans l'impossibilité de lancer ses boules avec élan en raison de forts rhumatismes. Il est alors autorisé à rester les pieds joints fixés sur le sol. On parle alors en provençal de "pèd tanca" pour désigner cette nouvelle forme de jeu qui en français est appelé "pieds tanqués" ou plus largement "pétanque". Dès lors, les frères Pitiot s'emploient à développer ce jeu qui, au-delà de la position des pieds, se distingue du jeu provençal par un terrain plus court. Le premier concours est organisé à La Ciotat, en 1910. Il faut cependant attendre 1927 pour que les règles de la pétanque soient véritablement codifiées. Dans les années trente, les boules métalliques se substituent aux boules cloutées en bois de buis dont les artisans varois s'étaient fait une spécialité, en particulier à Aiguines. En 1945, les présidents et représentants des comités boulistes des Alpes-de-Hautes-Provence, des Bouches-du-Rhône, du Gard, du Var et du Vaucluse décident de former la fédération française de Pétanque et Jeux provençal (FFPJ) dont le premier président est, jusqu'en 1958, Ernest Pitiot. Le siège est fixé à Marseille.

En France, le développement est rapide, jusqu'à faire de la FFPJ la quatrième fédération sportive du pays. Le développement du tourisme estival et balnéaire dans les régions du Midi contribue à étendre la pratique de la pétanque dans tout l'Hexagone. La création, dès 1958, d'une Fédération Internationale et l'institution d'un Championnat du Monde permettent à la pétanque de se diffuser plus largement encore.

La pétanque reste néanmoins associée dans l'imaginaire collectif à la Provence, au point d'en devenir l'un des symboles. La ville de La Ciotat, en se présentant comme le "berceau de la pétanque", trouve un argument touristique susceptible de rompre avec son image industrielle, forgée par la présence d'importants chantiers navals. Une plaque commémorative est posée sur le terrain de la première partie de pétanque, tandis que l'association Jules Lenoir entretient un petit musée.

Stéphane Mourlane

Transcription

Elise Lucet
La pétanque a 100 ans. Mais paradoxalement, cet anniversaire donne un sacré coup de jeune à ce loisir typiquement français. Taquiner le cochonnet, c'est devenu très tendance. Il y a même des boules pour parties de pétanque en appartement. On a du mal à y croire à La Ciotat où le tout premier boulodrome a été créé en 1907. Yannick Aroussi.
Yannick Aroussi
A l'époque, les platanes venaient tout juste d'être plantés. 1907, sur ce terrain, Jules Lenoir, expert du jeu provençal, souffre de rhumatismes. Plus question de pratiquer son sport favori, alors il s'amuse, assis, avec quelques boules.
Vincent Negro
Il n'arrivait plus à faire les 3 pas, ses collègues du jeu de boules de l'époque là, pour lui être agréable et s'amuser au petit jeu, quoi. On appelle ça le petit jeu, les pieds tanqués. Et ça a plu et c'est parti comme ça.
Yannick Aroussi
Et ça a tellement plu que le jeu provençal et ses 3 pas sont restés confidentiels, tandis que la pétanque devenait incontournable dans la région.
Commentateur
La place de la mairie est envahie d'électeurs. Ils ont voté, aux premières heures, entre les deux premières parties de boules.
Yannick Aroussi
C'est bientôt toute la France qui se prend au jeu,
(Musique)
Yannick Aroussi
qui découvre le carreau sur place, ou encore la technique parfaite pour embouchonner c'est-à-dire coller la boule contre le but.
(Musique)
Yannick Aroussi
En 1958, une fédération internationale est créée, les championnats du monde lancés.
(Musique)
Yannick Aroussi
Aujourd'hui, la relève est prête. Le boulodrome Jules Lenoir accueillait, dans le cadre du centenaire, une compétition réservée aux jeunes. Des futurs champions plein d'envie et de passion. Qu'est-ce qui te plait ?
Pierrick
Tout : le terrain, le tir.
Yannick Aroussi
Un siècle après sa création, la pétanque compte 600 000 licenciés dans 70 pays.
Elise Lucet
Les obsèque des Jean Claude Brially...