Vol inaugural de la Caravelle entre Nice et Rome

02 juin 1959
01m 34s
Réf. 00317

Notice

Résumé :

Air France a invité 20 personnes à l'aéroport de Nice pour le vol inaugural de la Caravelle entre Nice et Rome, qui marque l'ouverture à l'international de l'aéroport niçois.

Date de diffusion :
02 juin 1959
Source :

Éclairage

L'ouverture de la ligne Nice-Rome consacre un aéroport, celui de Nice, un avion moderne, fleuron de l'aéronautique française, et, par-delà, une ambition nationale représentée par Air France.

La Caravelle est alors le symbole de la modernité industrielle de la France. Baptisée ainsi en référence aux navires de Christophe Colomb, elle a été le premier avion de transport civil à réaction français. Les études ont débuté en 1953 dans les usines de la SNCASE (future Sud-Aviation) à Toulouse. Les prototypes sont sortis en 1955 et la première ligne régulière a été inaugurée le 6 mai 1959. Premier avion civil à réacteurs placés sur la partie arrière du fuselage, il a été rapidement équipé pour des décollages et atterrissages automatisés par tous types de temps. Particulièrement silencieux, l'avion a effectué le 15 mai 1959 un vol plané entre Paris et Dijon. Ses caractéristiques techniques lui ont assuré un grand succès commercial dans la catégorie des moyens courriers auprès de 147 compagnies aériennes dans le monde. Si le marché américain a été relativement peu pénétré, les marchés européen et africain ont absorbé les 280 exemplaires construits. Toutefois, Caravelle a été rapidement concurrencée par les avions américains DC 9 (MacDonnell-Douglas) et Boeing 727 qui ont profité de son expérience mais ont été équipés de moteurs plus économiques et de soutes de plus grande capacité et de meilleure accessibilité.

Le modèle Caravelle 12 est sorti trop tard en octobre 1970 ; le dernier avion a été livré en 1973 mais des appareils ont été utilisés jusqu'aux années 1990. Belle carrière pour un appareil qui a symbolisé la renaissance de l'aéronautique civile française et a ouvert la voie aux avions Concorde et Airbus.

Pour ce vol inaugural Nice-Rome, on observera dans les dernières images du reportage, que le public a accès aux terrasses et balcons extérieurs au-dessus des pistes, ce qui sera bientôt interdit pour des raisons de sécurité.

Mais ce reportage consacre aussi le développement de l'aéroport de Nice. De petit aéroport militaire à ses débuts, il est en train de devenir l'un des plus grands aéroports civils français. Sa gestion est assurée depuis 1956 par la Chambre de Commerce et d'Industrie des Alpes-Maritimes. Une véritable aérogare a été inaugurée l'année suivante, et il s'ouvre avec ce vol à l'international. Il multipliera les lignes européennes après 1960, faisant ainsi passer son trafic de passagers de 660 000 voyageurs en 1958 à un million en 1964. Nice devient alors le deuxième aéroport français après Orly, avant Marignane. Cette position de premier aéroport de province, qui repose sur la vocation touristique de la Côte d'Azur, a été maintenue jusqu'à aujourd'hui.

Nicole Girard

Transcription

Narrateur
Invités par Air France, une vingtaine de personnalités des Bouches-du-Rhône et de Corse ont eu le plaisir et le privilège, hier après-midi, de faire la connaissance de Caravelle. Oeuvre maîtresse de la construction aéronautique française, qui a recueilli les suffrages des experts du monde entier. Aujourd'hui, voyage inaugural Nice - Rome. Parmi les heureux invités, vous reconnaîtrez monsieur le préfet Vaugon, mademoiselle Rapuzzi et monsieur Carcassone, sénateur, monsieur Padovani, député, et monsieur Besse, à droite, directeur régional de la RTF. Dans quelques secondes, bien au-dessus des perturbations et des nuages, Caravelle glissera à 10.000 mètres dans le bleu limpide des hautes altitudes. Aucune vibration ne viendra troubler la quiétude des voyageurs, silence total à bord de Caravelle. Les hublots panoramiques découvrent le paysage qui s'étend à 500 km, l'éloignement des repères donne donc la sensation que Caravelle est suspendue dans le ciel, alors que le voyage se poursuit à 800 km/h. Nice - Rome, une heure de vol. Grâce à Caravelle, le plus moderne des moyens courriers, Air France, à l'ère des jets, met les grandes villes d'Europe à quelques dizaines de minutes de vol les unes des autres.
(Musique)