Emmanuel Vitria, opéré du coeur au centre Cantini

05 décembre 1968
03m 26s
Réf. 00370

Notice

Résumé :

Quelques jours après sa transplantation cardiaque réalisée par les professeurs Henry et Montiès au centre Cantini à Marseille, le marseillais Emmanuel Vitria peut communiquer en direct, via un circuit interne de télévision avec sa famille et le journaliste Daniel Leschi.

Date de diffusion :
05 décembre 1968

Éclairage

Le Marseillais Emmanuel Vitria (1920-1987) a subi le 27 novembre 1968 à Marseille une des premières transplantations cardiaques effectuées en France et dans le monde. Cet homme de 48 ans a reçu le coeur d'un soldat de vingt ans mort dans un accident de la route. S'il n'est pas le premier transplanté au niveau mondial, il est un de ceux qui a survécu le plus longtemps, près de vingt ans avec un coeur transplanté, ce qui lui a valu une grande célébrité médiatique.

La première transplantation cardiaque réussie a eu lieu en décembre 1967 au Cap en Afrique du Sud par le professeur Christiaan Barnard, mais son patient n'a survécu que quelques heures. De même que le premier transplanté français, opéré à Paris par le professeur Cabrol à la Pitié-Salpétrière le 27 avril 1968. L'opération réussie de Marseille, au centre cardiologique Cantini (Sainte-Marguerite), par les professeurs Henry et Monties, illustre la qualité de la recherche médicale, des équipes de médecins et des installations hospitalières à Marseille.

Nicole Girard

Transcription

(Silence)
Présentateur
Comme chaque soir, avant d'aller plus loin, nous allons vous donner des nouvelles de l'opéré du coeur de Marseille, mais aujourd'hui, Daniel Leski, en exclusivité, a pu s'entretenir avec le malade du centre cardiovasculaire Jules Cantini.
Daniel Leschi
Le centre cardiologique Cantini à Marseille où a été effectuée, dans la nuit du 27 au 28, la première greffe du coeur par une équipe de chirurgiens marseillais, le professeur Henry et le professeur Montiès. Et pour la première fois aujourd'hui, il nous est possible, grâce à l'obligeance de l'assistance publique et au professeur Henry, de voir monsieur Vitria, l'opéré du coeur marseillais, grâce à un circuit interne de télévision qui a été installé à cet effet. Et pour la première fois aussi, ses parents, sa femme madame Vitria, sa fille, son beau-fils, peuvent le voir et peuvent lui parler grâce à un appareil téléphonique qui est près de son lit.
Madame Vitria
(...) plus tard (...) . Voilà Mais oui, oui, oui, oui, tout est placé
Emmanuel Vitria
Ah, tout est placé ?
Madame Vitria
Oui, oui, oui
Emmanuel Vitria
Et mon pyjama et tout hein ?
Madame Vitria
Oui, oui, oui
Emmanuel Vitria
Bon
Madame Vitria
Te fais aucun souci pour tout, j'ai tout (...)
Emmanuel Vitria
T'as acheté les journaux ?
Madame Vitria
Oui, on te les fera passer ... dans quelques jours, tu pourras lire... voilà
Emmanuel Vitria
Jusqu'à maintenant, je suis stérile de partout.
Madame Vitria
Eh oui, bien.
Emmanuel Vitria
Tout ce qu'on me donne, c'est stérile.
Madame Vitria
Oui, oui
Emmanuel Vitria
Eh bien je suis drôlement enchanté.
Madame Vitria
Oui, t'es content hein ?
Emmanuel Vitria
Oh là là ! Tu parles, [incompris] vidé, je reviens à vingt ans, dis ...
Madame Vitria
Eh oui tu reviens à vingt ans,
Emmanuel Vitria
Oh tu te rends compte ? J'avais toujours le coeur qui tremblait, toujours, toujours, toujours, ... toujours les battements de coeur, toujours, toujours...
Madame Vitria
Eh oui !
Emmanuel Vitria
Ça été des champions, hein ? Vraiment !
Madame Vitria
Ah oui ! Et on leur doit une grande confiance et une reconnaissance envers tous ceux...
Emmanuel Vitria
Et sans arrêt...
Daniel Leschi
Eh bien nous allons maintenant essayer d'entrer en contact avec monsieur Vitria, je vais demander à madame Vitria de me passer le téléphone Madame, est-ce que nous pouvons entrer en contact avec votre mari maintenant?
Madame Vitria
Oui.
Daniel Leschi
Je vous remercie.
Madame Vitria
Je te passe un monsieur qui est en contact avec toi.
Daniel Leschi
Monsieur Vitria, bonjour, c'est la télévision française, nous vous voyons.
Emmanuel Vitria
Bonjour monsieur.
Daniel Leschi
Comment vous sentez-vous monsieur Vitria ?
Emmanuel Vitria
Très bien monsieur.
Daniel Leschi
Est-ce que vous avez bien mangé aujourd'hui ?
Emmanuel Vitria
Oui j'ai bien mangé.
Daniel Leschi
Est-ce que je pourrais demander au docteur qui est à côté de vous de rapprocher légèrement la caméra pour que nous vous voyons mieux en gros plan ?
Emmanuel Vitria
Oui.
Daniel Leschi
Est-ce que cela est possible ?
Emmanuel Vitria
Docteur, on demande si on peut mieux me voir.
Daniel Leschi
Voilà, monsieur Vitria voyez, c'est le réalisateur de télévision.
Emmanuel Vitria
Le monsieur de la télévision demande si on peut mieux me voir. Oui.
Daniel Leschi
Je crois qu'on va essayer de rapprocher donc la caméra, voilà. On voit la chambre de monsieur Vitria, évidemment c'est une chambre qui est complètement stérile. Voilà je voudrais euh un petit peu plus bas.
Emmanuel Vitria
Comme ça, ça va ?
Daniel Leschi
Un petit peu plus bas, s'il vous plaît.
Emmanuel Vitria
Un peu plus bas ?
Daniel Leschi
Un petit peu plus bas.
Emmanuel Vitria
C'est plus difficile que la greffe !
Daniel Leschi
Voilà, voilà, ça n'est pas très facile je le sais, ça n'est pas très facile.
Emmanuel Vitria
C'est pas très facile.
Daniel Leschi
Mais nous vous remercions tout de même beaucoup de votre amabilité, nous remercions de toute façon tout le personnel du centre Cantini de s'être prêté si gentiment à cette interview.
Emmanuel Vitria
Comme ça, ça va ?
Daniel Leschi
C'est très bien, je vous remercie. Monsieur Vitria ...
Emmanuel Vitria
Tout le personnel de Cantini est très, très bien.
Daniel Leschi
Oh j'en suis persuadé et vous savez que des millions de téléspectateurs vous souhaitent un prompt rétablissement.
Emmanuel Vitria
Je vous remercie.