Festival de piano à La Roque d'Anthéron

10 août 1981
02m 36s
Réf. 00439

Notice

Résumé :

Le Festival International de piano réunit durant 17 jours les plus grands pianistes. Les interprètes ont été tout de suite favorables au projet. Le festival s'adresse autant aux habitants de la commune qu'aux touristes.

Type de média :
Date de diffusion :
10 août 1981

Éclairage

Le premier Festival de La Roque d'Anthéron a été organisé durant l'été 1981. Il marque non seulement le début d'une aventure culturelle réussie, mais aussi d'une aventure humaine originale. En effet, l'initiateur du festival, Paul Onoratini, est une figure locale importante. Ancien résistant, fondateur de nombreuses structures sociales, locataire puis propriétaire du château de Florans où il a installé un centre médical prospère, il est aussi maire de La Roque d'Anthéron depuis 1959 (il le restera jusqu'en 1989). Ayant créé dès 1971 le festival Musique à Silvacane, il a décidé de le développer et a confié pour cela les rênes du nouveau Festival de piano à un jeune stagiaire prometteur de la DRAC d'Aix-en-Provence, René Martin. Nous sommes en juillet 1981, François Mitterrand vient d'arriver au pouvoir et Jack Lang, son ministre de la Culture, lance ou soutient à travers le pays quantité d'initiatives culturelles. Dans ce contexte porteur, de nouveaux festivals voient le jour. Le Festival de piano de la Roque d'Anthéron est certainement l'un des plus beaux emblèmes de la réussite de ces festivals d'un genre nouveau, avec le Festival International de Montpellier Danse créé au même moment (en juin 1981). Dès la première édition du festival de La Roque, René Martin (aujourd'hui organisateur d'évènements culturels célèbres, créateur notamment des Folles Journées de Nantes) réussit son pari de réunir la fine fleur des pianistes du monde entier, attirée par le magnifique cadre champêtre du parc du Château de Florans.

Considéré désormais comme la Mecque du piano, le festival de La Roque a su à la fois agrandir son cadre - qui peut contenir jusqu'à 2 300 spectateurs -, diversifier son profil (soirées jazz, musique contemporaine, symphonique) et s'ouvrir à d'autres lieux (abbaye de Silvacane, temple de Lourmarin). Il attire environ 75 000 personnes chaque année. Entre Avignon et Aix-en-Provence, il est devenu l'un des grands rendez-vous du tourisme culturel international.

Site Internet :

Festival de piano de la Roque d'Anthéron

Boris Grésillon

Transcription

(Silence)
Journaliste
(Musique) La Roque-d'Anthéron, une jolie commune de Provence aux pieds du Lubéron. Sa beauté ne lui suffit plus, elle veut la renommée. A partir de ce soir, elle tente un pari : regrouper pendant 17 jours les plus grands pianistes d'aujourd'hui. La Roque-d'Anthéron s'était déjà rodée avec les rencontres de l'abbaye de Silvacane. Et cette fois-ci, il s'est agi de bâtir un vrai festival. Il y avait déjà le lieu, un grand théâtre de verdure à la très bonne acoustique. L'organisation a été confiée à des professionnels : le centre de réalisation et d'études artistiques.
René Martin
On nous a demandé d'étudier un projet, un projet de festival, et nous avons jugé intéressant de monter un festival international consacré au piano puisque aucune manifestation de cette importance n'existait en France.
Journaliste
Et les interprètes ont répondu rapidement favorablement à votre demande ?
René Martin
Alors les interprètes ont répondu très favorablement et très vite à notre demande, puisque nous travaillons en permanence avec ce genre d'interprète, avec Richter, avec Ashkenazy, avec William Kempf, avec Krystian Zimerman, et donc, ces pianistes-là, quand ils ont été contactés, ils nous ont fait confiance. On leur a dit : « Venez au festival de la Roque-d'Anthéron, il y a un lieu exceptionnel, il y a un cadre magnifique, le soleil est radieux », et ils sont venus très vite, ils nous ont donné un accord très facilement.
Journaliste
Cet accord a été donné par des artistes confirmés aussi bien que par de jeunes interprètes. En voici quelques-uns. Ce soir, Christophe Eschenbach, Justus Frantz, Mozart, Schubert et Brahms. Mercredi, Paul Badura-Skoda, c'est un des plus grands pianistes mozartien de l'heure. Youri Egorov, un Soviétique ; ce sera son premier concert en France. Vlado Perlemuter, il a connu Ravel qu'il interprète mieux que personne. Stephen Bishop-Kovacevich : Beethoven, Schubert. Et puis mardi 25 août, les soeurs Labèque, Katia et Marielle, bien sûr au piano à quatre mains pour Stravinsky, Brahms et Gershwin. Krystian Zimerman, c'est lui qui avait gagné le concours Chopin à Varsovie. Un festival de piano donc vraiment international.
Inconnu
Les aoûtiens, comme on les appelle, se retrouvant au repos et en détente dans le secteur et étant l'un des rares festival, je dirais, encore en cours. Peut-être qu'au contraire, ça sera un bon choix.
Journaliste
Et ce festival, c'est fait pour les habitants de la Roque-d'Anthéron ou pour les touristes ?
Inconnu
Disons que ce festival est fait pour les habitants de la Roque-d'Anthéron, bien entendu, mais enfin surtout pour la Provence et l'ensemble de la France, et peut-être même de l'Europe, pourquoi pas ?
(Musique)