Dixième anniversaire des éditions Actes Sud

22 avril 1988
02m 28s
Réf. 00490

Notice

Résumé :

La maison d'édition Actes Sud fête ses dix années d'existence à Arles, où elle possède également une librairie.

Date de diffusion :
22 avril 1988
Source :
France 3 (Collection: Atr2 )
Personnalité(s) :

Éclairage

Les éditions Actes Sud ont été créés en 1978, dans un village de la vallée des Baux, Le Paradou, par Hubert Nyssen. Celui-ci, né à Bruxelles, et naturalisé français en 1976, a travaillé d'abord en Belgique puis en France, dans les domaines de la publicité, de la communication, du théâtre, de la littérature, avant de se lancer dans l'édition.

Lorsqu'il crée sa maison d'édition en région (et non pas régionale ou régionaliste), il s'intéresse aux sciences humaines, notamment à la sociologie, mais, très vite, il oriente Actes Sud vers la littérature. Il publie des auteurs français et traduit, avec sa femme Christine Le Boeuf-Nyssen, ou fait traduire, des ouvrages de romanciers de nombreux pays étrangers, écrivant en anglais, mais aussi en allemand, en espagnol, en italien, en polonais ou dans des langues scandinaves... Actes Sud fait ainsi connaître aux lecteurs français des auteurs comme Nina Berberova (dont le nom a été donné à la place arlésienne où les éditions se sont installées), Paul Auster, Torgny Lindgren... Passionné par les problèmes posés par la traduction des oeuvres littéraires, Hubert Nyssen a créé à Arles les assises de la traduction littéraire. En 1983, les éditions Actes Sud trouvent leur locaux définitifs dans le quartier du Méjan, à Arles, à côté de la librairie du même nom.

Diffusé à l'origine par les Presses Universitaires de France (PUF), Actes Sud crée en 1991 son propre réseau de diffusion qui suit en 2009 le catalogue d'une dizaine de maisons d'édition. Dès le départ, Actes Sud a su imposer une personnalité éditoriale, à travers un catalogue original, mais aussi une présentation éditoriale sortant de l'ordinaire : format oblong des ouvrages, texture du papier, couverture ornée d'illustration, la maison d'édition "en région" s'est forgée une identité qui a su s'imposer, jusque dans la capitale. Hubert Nyssen a rendu compte de son parcours d'éditeur dans L'éditeur et son double, Carnets (trois volumes publiés en 1988, 1990, 1997). Il poursuit désormais le dialogue avec ses lecteurs sur un blog sur internet.

Lors de la célébration du dixième anniversaire d'Actes Sud, en 1988, la maison comptait dix-sept collaborateurs, et l'ambassadeur de Suède, Carl Lidbom était venu décorer Hubert Nyssen de l'ordre suédois de l'Étoile polaire, en reconnaissance de la place faite par l'éditeur à la littérature scandinave dans son catalogue. En 2009, Actes Sud annonce sur son site un effectif de 130 salariés, et vient de remporter un considérable succès de librairie avec la publication des trois tomes de Millenium du suédois Stieg Larsson.

Bernard Cousin

Transcription

(Silence)
Annie Almarcha
«Paris-sur-Rhône». Les professionnels de l'édition rebaptisent volontiers Arles La Provençale lorsqu'ils évoquent le succès des éditions Actes Sud. Hubert Nyssen a réussi son pari. En dix ans, il a fait de son entreprise un modèle pour beaucoup. Actes Sud, c'est à la fois une maison d'édition, un espace culturel et une grande librairie arlésienne. La maison d'édition emploie 17 personnes et son chiffre d'affaires progresse constamment. Son créneau : la découverte de jeunes auteurs français et étrangers.
Hubert Nyssen
Nous sommes des éditeurs de littérature donc nous éditons la littérature d'où qu'elle vienne. D'autre part, les jeunes auteurs, oui, ce qui nous passionne, c'est de découvrir les auteurs le plus rapidement possible. Et je voudrais en citer un exemple qui me paraît tout à fait remarquable et typique : c'est celui de Torgny Lindgren, un jeune auteur suédois que nous avons découvert moins de deux ans après qu'il ait été découvert dans son propre pays. Et deux ans et demi après avoir été reconnu dans son pays, il recevait, en France, le prix Femina étranger. Ça, c'est un très grand plaisir.
Annie Almarcha
Chaque titre publié est un coup de coeur. Actes Sud en publie 8 par mois, ce qui est un bon chiffre. De plus, Actes Sud a un accord de diffusion avec les Presses Universitaires de France, en particulier pour l'étranger. L'entreprise a donc choisi de travailler avec un grand nom de l'édition, mais elle tient à garder son label.
Illustratrice
Jamais nous ne nous laissons guider par l'idée qu'une chose est plus vendeuse qu'une autre. Ce que nous essayons d'obtenir, c'est que ce que l'on ressent en voyant la couverture avant d'avoir réfléchi, la première impression que donne la couverture, corresponde à l'harmonie profonde du livre.
Annie Almarcha
Entreprise régionale, Actes Sud publie pourtant peu d'auteur locaux. Ce n'est pas sa vocation. Ici, on aime avant tout l'écriture.
Hubert Nyssen
Quand un auteur en région, un auteur de ces lieux écrit, si ce qu'il écrit est bon, nous le publions, mais il n'est pas répertorié dans notre catalogue comme un auteur régional. Lorsque nous publions Raymond Jean ou Norbert Rouland qui habitent ici, enfin qui habitent Aix, nous ne les qualifions pas d'auteur régionaux. Ce sont des auteurs nationaux, voire même internationaux.
Annie Almarcha
Actes Sud regarde volontiers au-delà des océans. Cependant, les maisons d'édition sont nombreuses en Provence. Les auteurs régionaux ont donc une chance.
(Silence)