Le musée préhistorique de Quinson

28 avril 2001
02m 02s
Réf. 00533

Notice

Résumé :

Ouverture du plus grand musée d'Europe consacré à la préhistoire à Quinson , un petit village au coeur de soixante sites archéologiques répertoriés. Des sections du musée sont réservées aux scientifiques. Ils peuvent ainsi travailler sur des milliers de pièces qui ne sont pas exposées.

Date de diffusion :
28 avril 2001
Source :

Éclairage

Dans les années 1950-1960, les archéologues Henry de Lumley, Jean Courtin et Charles Lagrand effectuent des fouilles dans les nombreux sites préhistoriques longeant le Verdon et qui se trouvent fréquemment dans des sites de grande beauté. À partir des années 1980, le projet d'un musée préhistorique est en gestation. Le Conseil général des Alpes-de-Haute-Provence, à la recherche de moteurs de développement, le soutient activement et obtient les contributions nécessaires à sa réalisation. Il organise en 1992 un concours remporté par les architectes de réputation internationale, Norman Foster et Bruno Chiambretto. Le musée doit protéger les différents sites préhistoriques du Verdon, promouvoir la recherche et faire découvrir la Préhistoire au public. Splendide réalisation, parfaitement intégrée au paysage, le musée connaît depuis son ouverture un succès mérité.

Le choix de Quinson étant lié à la multiplicité des sites préhistoriques locaux, le musée organise, en plus de l'exposition permanente, des expositions temporaires sur des thèmes variés. Il propose également des activités pour les groupes scolaires. Il est prolongé par une visite in situ dans l'environnement spectaculaire des basses gorges du Verdon. Il s'agit donc d'un musée qui utilise les capacités de son environnement et les nouvelles technologies afin d'attirer un public le plus vaste possible.

Dès sa création, le musée a soutenu une campagne de fouilles dans les Gorges du Verdon. En effet, la grotte de la Beaume Bonne, site préhistorique majeur et occupé depuis 400 000 ans, laisse présager d'autres découvertes dans le grand canyon du Verdon.

Bibliographie :

Aux racines du savoir : Quinson, Musée de la préhistoire des Gorges du Verdon, Quinson, 2001. 

François Warin, Quinson sur Verdon. Découverte d'un village en Haute-Provence, Forcalquier, Les Alpes de lumière, 2002.

Site Internet :

Musée de Préhistoire de Quinson

Maryline Crivello

Transcription

Michel Aliaga
La transition est toute trouvée pour évoquer l'âge de pierre, le néolithique. Cro-Magnon et les silex sont de retour dans notre région puisque le plus grand musée européen de préhistoire a enfin ouvert ses portes. L'événement a eu lieu aujourd'hui à Quinson, petit village de 350 personnes dans les Alpes de Haute Provence, après des mois et des mois de travaux. Véronique Bouvier et Alban Poitevin sont entrés aujourd'hui dans la caverne préhistorique.
Véronique Bouvier
C'est un voyage vers le passé long d'un million d'années que vous propose le nouveau musée de Quinson. Pas à pas, grâce à des scènes reconstituées, des schémas, des consoles interactives, le visiteur découvre ce lieu étonnant. Un espace conçu pour que chacun trouve les explications qui lui correspondent, de l'enfant à l'universitaire. Si je comprends bien professeur, si par exemple, je connais rien à la préhistoire, c'est ici qu'il faut que je vienne ?
Henri (de) Lumley
Vous avez ici, vous avez un livre, un livre, et qui à travers ce musée vous raconte cette fabuleuse aventure culturelle de l'homme, en Provence et en Europe.
Véronique Bouvier
Mais ce musée n'est pas seulement destiné au public. Côté coulisses, 500 m² sont consacrés à la recherche et accueillent des milliers de pièces. Pas question de les exposer, elles servent de base de travail aux scientifiques.
Scientifique
Donc ici, un gros galet, hein qui a été prélevé dans la bonbonne à Quinson et donc qui présente manifestement des traces de taille, parce que ce galet a été débité.
Véronique Bouvier
Certains s'étonnent de voir un musée cette importance à Quinson, petit village des Alpes de Haute Provence. Au contraire, rétorque son directeur.
Jean Gagnepain
Quinson, parce qu'on est au coeur du patrimoine, vraiment qui, si il y a un musée qui a une légitimité patrimoniale et scientifique, c'est bien ici, euh on est au coeur de 60 sites archéologiques, qui ont été fouillés depuis les années 40, et , et la commune de Quinson a toujours porté ce projet, l'a défendu, et pour une raison géographique et historique, euh ce musée a tout à fait sa place à Quinson.
Véronique Bouvier
Au-delà de l'intérêt scientifique et culturel de ce musée, dans les Alpes de Haute Provence, on espère que ce pôle sera également économique, 60 à 100 000 visiteurs sont attendus chaque année.
Michel Aliaga
Il y en aura une bonne dizaine dans notre région ce...