Opening of the 1949 Festival

08 septembre 1949
1m 32s
Ref. 00007

Transcription

(Musique)
Journaliste
Cannes reçoit le cinéma et c'est un palais tout neuf que Monsieur François Mitterrand a inauguré en ouvrant le troisième festival international du film. Le cinéma, il est maintenant prétexte à de somptueuses soirées d'élégance. Gaby Morlaix en parle et Eric Von Stroheim, plus discret, y songe. Songent-elles, toutes ces vedettes, le souriant Fernand Gravey et le très confidentiel Errol Flynn, Tyrone Power et Jean-Pierre Aumont, Edward G. Robinson, les plus célèbres et les moins célèbres, songent-elles à celui qui fut leur ancêtre à tous, au premier comédien de l'écran. Il s'appelle Jean-François Clair, il n'est plus qu'un petit vieux parmi d'autres à l'hospice de Montélimar, et pourtant il fut la première vedette il y a une soixantaine d'années. C'était l'époque du premier cinématographe et celle de " L'arroseur arrosé ". Jardinier des Frères Lumière, Jean-François Clair devint arroseur, pour un jour croyait-il.
(Musique)
Journaliste
Sans doute, personne ne songe plus à lui, à Cannes moins qu'ailleurs, il lui reste la consolation du journal et le réconfort d'apprendre par celui-ci qu'on a tiré, en l'honneur des vedettes, un très beau feu d'artifice.