Herbert EIMERT, Epitaph für Aikichi Kuboyama

1962
08m 13s
Réf. 00634

Notice

Résumé :

Le pêcheur japonais Aikichi Kuboyama fut la première victime à distance de l'ère atomique. Lorsqu'en mars 1944 on fit exploser la première bombe à hydrogène, dite « bombe-bikini », son chalutier se trouvait à 130 km du centre de la détonation. Kuboyama mourut des suites de son exposition à la radioactivité.

Type de média :
Date de diffusion :
1962
Personnalité(s) :

Éclairage

Herbert Eimert est né le 8 avril 1897 à Bad Kreuznach en Allemagne. Il étudie la musique à la Cologne Musikhochsschule de 1919 à 1924. Il est renvoyé du cours de composition de Johann Eduard Franz Bölsche suite à la publication d'un texte de théorie de musique atonale et de son quartet de corde à douze tons.

Il intègre alors l'Université de Cologne où il étudie la musicologie. Il termine son doctorat en 1931, avec sa thèse : Structure des formes musicales au 17e et 18e siècle : Tentative de description de la forme.

Il entame une carrière à la radio de Cologne dès 1927. En 1951 il fonde le studio de musique électronique qu'il dirige jusqu'en 1962.

Il y composera Epitaph für Aikichi Kubotama (épitaphe d'Aikichi Kuboyama)

WDR, Studio de musique électronique