David JISSE, Drôle de trame

15 février 2009
06m
Réf. 00334

Notice

Résumé :

"Il faut donc que la trame passe à travers les fils de chaîne pour que ce réseau tendu prenne forme et couleurs. Mais la trame en soi n'est rien. Juste une simple succession de fils qui va lentement inventer une forme."

Type de média :
Date de diffusion :
15 février 2009
Personnalité(s) :

Éclairage

Durée totale : 14'50

"Il faut donc que la trame passe à travers les fils de chaîne pour que ce réseau tendu prenne forme et couleurs. Mais la trame en soi n'est rien. Juste une simple succession de fils qui va lentement inventer une forme. À l'image du tisserand, j'ai commencé par construire une chaîne, une structure sonore analogique et simple faite de quelques granulations charnues extraites des bons vieux synthétiseurs EMS et qui tournent autour de la note "si", puisque c'est celle qui, par son nom, incarne le mieux les "peut-être". Avec des éclatements furieux, des voix entremêlées, des rythmiques ordinaires, des envols et des plaintes, j'ai fabriqué cette trame avec des sons trouvés dans l'incertitude du monde, dans sa violence et sa beauté. Juste ajouter que les quelques souffles et monosyllabes sont comme des contrepoints sensuel et minimalistes à des images sonores parfois sauvages et que les titres qui suivent décrivent sommairement la fragile architecture du monde et donc de cette pièce.

Comme ce qui se trame est toujours un peu secret, je ne vous en dirai pas plus."

(David Jisse)