John CAGE, Fontana Mix

1958
10m 01s
Réf. 00635

Notice

Résumé :

Fontana Mix est un exemple remarquable de l'utilisation de l'indétermination et du silence qui caractérise tant les créations de John Cage.

Type de média :
Date de diffusion :
1958
Personnalité(s) :

Éclairage

John Cage est né en 1912 à Los Angeles. Il est connu, entre autre, pour ses compositions. Son premier contact avec la musique se fait par le piano. En 1930 il tourne le dos à l'académisme musical, et passe un an en Europe à la recherche de nouvelles expériences. De retour en Californie, il entreprend des études de composition avec Richard Buhlig et Henry Cowell (qui lui inspire l'idée du piano préparé), puis prend des cours particuliers avec Adolph Weiss. De 1935 à 1936 il étudie l'analyse, la composition, l'harmonie et le contrepoint avec Arnold Schoenberg.

Entre 1938 et 1940, il travaille à la Cornish School de Seattle et y rencontre Merce Cunningham. Dans cette période, il compose Imaginary Landscape No.1 (1939), une des premières œuvres utilisant les moyens électroniques. En 1949, de nouveau à Paris, il travaille sur la musique de Satie et rencontre Olivier Messiaen, Pierre Schaeffer et Pierre Boulez (avec qui il échangera une longue correspondance jusqu'en 1954).

De retour à New York l'année suivante, Cage se lie à ceux qui formeront l'école dite « de New-York », Morton Feldman et Christian Wolff, rejoints en 1952 par Earle Brown. Avec Music of Changes (1951) et Untitled Event (1952) naissent les premiers happenings. Water music (1952) explore les notations non conventionnelles. En 1953 il démarre une longue collaboration avec le chorégraphe Merce Cunningham qui vient de fonder sa compagnie. C'est également à cette période que Cage suit les conférences de D.T. Suzuki sur le bouddhisme Zen et commence à travailler dans sa musique avec des opérations de hasard et avec l'indétermination.

Son intervention aux cours d'été de Darmstadt en 1958, Composition as Process et ses pièces indéterminées créeront de grands débats au sein de l'avant-garde européenne.

Cette année là il compose Fontana Mix qui est un plan indeterminé pour une pièce plus qu'une pièce en soi. Les dix partitions papier et les 12 diapositives constituant la partition graphique peuvent être superposées et être interprétées selon les indications (volume, durée , tonalité, etc.) ainsi fournies.

RAI, Studio de Fonologie.