Michel Vinaver

03 avril 2006
02h 04m 03s
Réf. 07011

Éclairage

Né en 1927 à Paris, Michel Vinaver a eu plusieurs vies. À 23 ans, il publie Lataume, son premier roman chez Gallimard. Mais quelques années plus tard, il entre dans l'entreprise Gillette : il va y travailler près de 30 ans, jusqu'à devenir PDG de la filiale européenne. Cette connaissance approfondie du monde du travail en entreprise va nourrir une partie de sa production et contribuer à sa singularité. Parallèlement à cela, il se lance dans une carrière d'auteur dramatique. En 1955, Roger Planchon monte Les Coréens, sa première pièce, inspirée par la guerre de Corée qui vient tout juste de s'achever. Dans les années 1970, Alain Françon ou bien encore Jacques Lassalle s'emparent à leur tour des textes d'un auteur dont l'importance s'affirme peu à peu.

S'appuyant sur des situations qui semblent anodines, Michel Vinaver laisse apparaître, par des effets de montage, un autre niveau de discours de ses personnages : ce « théâtre du quotidien », subtilement politique, donne à voir, à travers un matériau linguistique a priori banal, les grands bouleversements socio-historiques de l'époque. En 1982, Michel Vinaver quitte le monde de l'entreprise et devient professeur associé à l'Institut d'études théâtrales de Paris-III. Il profite de cette expérience pédagogique pour mettre au point une méthode d'approche et d'analyse du texte dramatique. En 2009, il entre, avec la pièce L'Ordinaire, au répertoire de la Comédie-française.

Romans

1950 : Lataume

1951 : L'Objecteur

1981 : Histoires de Rosalie (littérature enfantine)

Pièces de théâtre

1955 : Les Coréens

1957 : Les Huissiers

1959 : Iphigénie Hôtel

1969 : Par-dessus bord

1971 : La Demande d'emploi

1978 : Nina c'est autre chose, Dissident il va sans dire, Les Travaux et les Jours

1979 : À la renverse

1982 : L'Ordinaire

1984 : Portrait d'une femme, Les Voisins

1988 : L'Émission de télévision

1989 : Le dernier sursaut

1991 : traduction Le Temps et la Chambre de Botho Strauss

1997 : King

2001 : 11 septembre 2001

2002 : L'Objecteur

Traductions

1954 : Amour de Henry Green (Loving)

1959 : La Fête du cordonnier de Thomas Dekker (The Shoemaker's Holiday)

1983 : Les Estivants de Maxime Gorki (Datchniki)

1984 : Le Suicidé de Nicolaï Erdman (Samoubitsa)

1984 : La Terre Vague de T. S. Eliot (The Waste Land)

1990 : Jules César de Shakespeare (Julius Caesar)

1991 : Le Temps et la Chambre de Botho Strauss (Die Zeit und das Zimmer)

2005 : Viol de Botho Strauss (Schändung)

Divers

1982 : Lapiaz, anatomie d'un paysage. Textes sur des photos de Michel Séméniako

1982 : Écrits sur le théâtre

1985 : Les Français vus par les Français (par Guy Nevers, alias Michel Vinaver)

1987 : Le Compte rendu d'Avignon

1992 : Électre de Sophocle, Suréna de Corneille, dossiers dramaturgiques (en collaboration)

1993 : Écritures dramatiques (direction)

1994 : Dom Juan de Molière, Liberté à Brême de Rainer Werner Fassbinder, Britannicus de Racine, dossiers dramaturgiques (en collaboration)

2000 : La Visite du chancelier autrichien en Suisse

2012 : Albert Camus / Michel Vinaver, S'engager ? - Correspondance (1946-1957)

Mise en scène

2005 : À la renverse

Sources : Wikipedia, site theatre-contemporain.net