Jean-Pierre Vincent

1999
03h 29m 55s
Réf. 05001

Notice

Résumé :

Grand entretien avec Jean-Pierre Vincent, par Dominique Darzacq

Date de diffusion :
1999
Source :

Éclairage

Né en 1942, Jean-Pierre Vincent a la révélation du théâtre à 16 ans, dans la troupe du lycée Louis Le Grand, où il côtoie Jérôme Deschamps et Patrice Chéreau. Il s'oriente rapidement vers la mise en scène, et rejoint Bernard Sobel à Gennevilliers, puis il accompagne Patrice Chéreau à Sartrouville en 1966. En 1968, il entame une longue collaboration avec Jean Jourdheuil : ils mettent en scène dans les Centres Dramatiques Nationaux des pièces contemporaines et engagées (La Noce chez les Petits bourgeois de Brecht, Capitaine Schelle, Capitaine Eçço de Rezvani). En 1972 la compagnie Vincent-Jourdheuil/Théâtre de l'Espérance est fondée ; elle met en scène le répertoire allemand (Brecht, Büchner, Grabbe) et mène l'expérience du Tex Pop (Théâtre Expérimental Populaire) dans les locaux du Palace à Paris.

En 1975, Jean-Pierre Vincent prend seul la direction du Théâtre national de Strasbourg, où il poursuit son activité de création et d'exploration du passé et du présent français, avec Germinal, Vichy fictions, Le Palais de Justice. Il est nommé en 1983 administrateur de la Comédie Française, poste qu'il occupe trois ans, avant de retourner à la mise en scène et à l'enseignement du théâtre au Conservatoire de Paris.

Il prend en 1990 la succession de Patrice Chéreau à la tête du Théâtre Nanterre-Amandiers. Jusqu'en 2001, il y met en scène le répertoire classique et contemporain (Molière, Marivaux, Musset, Brecht, Claudel) et y crée les pièces de jeunes auteurs tels que Valère Novarina ou Fatima Gallaire. A Nanterre, Jean-Pierre Vincent collabore également avec Stanislas Nordey (en résidence) et le compositeur Georges Aperghis (installation de l'Atelier Théâtre et Musique).

Après son départ des Amandiers en 2001, il fonde la Compagnie Studio Libre avec Bernard Chartreux. Ensemble, ils co-produisent plusieurs spectacles avec les théâtres nationaux de La Colline et de L'Odéon, et mènent quelques années un compagnonnage avec l'ERAC (École Régionale d'Acteurs de Cannes).

Au Festival d'Avignon, Jean-Pierre Vincent est un des metteurs en scène les plus régulièrement présents dans la programmation, depuis 1971 (ouverture de "Théâtre Ouvert" avec Le Camp du drap d'or de Serge Rezvani) jusqu'en 2009 avec Le Silence des communistes (création 2007).

Mises en scène

1963 : La Cruche cassée d'Heinrich von Kleist

1963 : Scènes populaires d'Henri Monnier

1968 : La Noce chez les petits bourgeois de Bertolt Brecht, Théâtre de Bourgogne

1969 : Tambours et trompettes de Bertolt Brecht, Théâtre de la Ville

1970 : Les Acteurs de bonne foi d’après Marivaux

1970 : Le Marquis de Montefosco d’après Carlo Goldoni, Grenier de Toulouse

1971 : La Cagnotte d’après Eugène Labiche, Théâtre national de Strasbourg

1971 : Capitaine Schelle, Capitaine Eçço de Serge Rezvani, Théâtre de Chaillot

1971 : Le Camp du drap d'or de Serge Rezvani, Compagnie Vincent-Jourdheuil et Théâtre Ouvert, Festival d'Avignon

1971 : La Vie scélérate du noble seigneur Gilles de Rais de Massimo Dursi

1972 : Dans la jungle des villes de Bertolt Brecht, Compagnie Vincent-Jourdheuil, Festival d'Avignon, Théâtre de Chaillot

1973 : Woyzeck de Georg Büchner, Théatre Le Palace

1973 : La Noce chez les petits bourgeois de Bertolt Brecht, Cyrano Théâtre

1973 : En r'venant de l'expo de Jean-Claude Grumberg, Jeune Théâtre National, Théâtre Ouvert, Festival d'Avignon

1974 : La Tragédie optimiste de Vsevolod Vichnevski, Théâtre Le Palace

1974 : La Noce chez les petits bourgeois de Bertolt Brecht, Théâtre de la Ville

1975 : En r'venant de l'expo de Jean-Claude Grumberg, Théâtre national de l'Odéon

1975 : Don Juan et Faust de Christian Dietrich Grabbe

1975 : La Mère de Bertolt Brecht, avec les élèves de l'École du Théâtre national de Strasbourg

1975 : Germinal, projet sur un roman d'après Émile Zola

1976 : La Bonne Vie de Michel Deutsch

1977 : Le Misanthrope de Molière

1978 : Une livre à vue et Palais de la guérison de Sean O'Casey

1978 : La Mort d'Andrea Del Sarto, peintre florentin d'après Alfred de Musset

1980 : Vichy-Fictions et Violences à Vichy de Bernard Chartreux

1980 : Convoi et ruines de Michel Deutsch

1980 : Peines d'amour perdues de William Shakespeare, Festival d'Avignon

1981 : Don Giovanni de Mozart, Festival d'Aix-en-Provence

1981 : Palais de Justice de Bernard Chartreux, Dominique Muller et Jean-Pierre Vincent

1982 : Les Corbeaux d'Henry Becque, Comédie-Française

1983 : Dernières Nouvelles de la peste de Bernard Chartreux, Festival d'Avignon

1983 : Félicité de Jean Audureau, Comédie-Française

1985 : Macbeth de William Shakespeare, Festival d'Avignon

1987 : Le Mariage de Figaro de Beaumarchais, Théâtre National de Chaillot

1988 : On ne badine pas avec l'amour d’Alfred de Musset, Théâtre de Sartrouville

1988 : Le Faiseur de théâtre de Thomas Bernhard, TNP Villeurbanne

1988 : Scènes du répertoire 2 Büchner - Courteline , Festival d'Avignon

1989 : La Nuit les chats , Théâtre Ouvert, Festival d'Avignon

1989 : Trilogie Œdipe et les oiseaux , Festival d'Avignon (Œdipe Tyran de Sophocle, Œdipe à Colone de Sophocle, Cité des oiseaux de Bernard Chartreux, lecture)

1990 : Assainissement de Vaclav Havel

1990 : La Mère coupable de Beaumarchais, Comédie-Française

1990 : Le Chant du départ d'Ivane Daoudi, Théâtre de Nice et Théâtre de la Ville

1990 : Les Fourberies de Scapin de Molière, avec Daniel Auteuil, Cour d'Honneur Festival d'Avignon

1990 : Combat dans l'Ouest de Vsevolod Vichnevski

1991 : Princesses de Fatima Gallaire, 1991 prix du syndicat de la critique - meilleure œuvre francophone

1991 : Fantasio

1991 : Les Caprices de Marianne

1993 : On ne badine pas avec l'amour

1993 : Il ne faut jurer de rien

1992 : Un homme pressé de Bernard Chartreux

1993 : Woyzeck de Georg Büchner, Théâtre de Nimes, Théâtre du Rond-Point

1994 : Thyeste de Sénèque

1994 : Les Noces de Figaro de Mozart, direction musicale Paolo Olmi, Opéra de Lyon

1995 : Violences à Vichy 2 de Bernard Chartreux

1996 : Tout est bien qui finit bien de William Shakespeare

1996 : Léo Burckart de Gérard de Nerval, Comédie-Française

1997 : Karl Marx Théâtre inédit

1998 : Le Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux

1998 : Le Tartuffe de Molière

1999 : Pièces de guerre d'Edward Bond

2000 : Homme pour homme de Bertolt Brecht

2000 : Mithridate de Mozart, Théâtre du Châtelet

2000 : Lorenzaccio d’Alfred de Musset, Festival d’Avignon

2001 : Le Drame de la vie Fragments de Valère Novarina, avec les acteurs amateurs des Amandiers

2001 : L’Échange de Paul Claudel

2002 : Les Prétendants de Jean-Luc Lagarce, Théâtre national de la Colline

2002 : Le Fou et sa femme, ce soir, dans Pancomedia de Botho Strauss, avec les élèves de troisième année de l'ÉRAC (École régionale d'acteurs de Cannes),

2002 : Katherine Barker Hommage à Jean Audureau, lecture par les élèves de première année de l'ÉRAC, direction musicale Jean-Pierre Vincent

2003 : Onze Débardeurs d'Edward Bond, Studio libre, Théâtre national de la Colline, CDN de Savoie

2004 : Derniers Remords avant l'oubli de Jean-Luc Lagarce, Odéon-Théâtre de l'Europe Ateliers Berthier

2005 : La Mort de Danton de Georg Büchner, ÉRAC, Théâtre La Criée

2006 : Antilopes d’Henning Mankell, Théâtre du Rond-Point, Théâtre La Criée

2006 : L’Éclipse du 11 août de Bruno Bayen, Théâtre national de la Colline

2007 : Une orestie d’Eschyle, ÉRAC

2007 : Le Silence des communistes de Miriam Mafai, Alfredo Reichlin, d'après Vittorio Foa, Festival d'Avignon

2008 : L'École des femmes de Molière, avec Daniel Auteuil, Odéon-Théâtre de l'Europe

2008 : Recréation du Silence des communistes d'après Vittorio Foa, Miriam Mafai, Alfredo Reichlin, Théâtre de Namur, Théâtre Nanterre-Amandiers

2009 : Ubu roi d’Alfred Jarry, Comédie-Française

2009 : Paroles d'acteurs / Meeting Massera de Jean-Charles Massera, Théâtre de la Cité Internationale

Source Wikipédia