Piotr KAMLER, Lignes et Points

01 janvier 1966
-
Réf. 00839

Notice

Résumé :

En réalisant Lignes et points (1961), qui constitue un essai de création parallèle du son et de l'image, Piotr Kamler étend sa collaboration avec un nouveau jeune compositeur, François Bayle, pour un film totalement abstrait Piotr Kamler et François Bayle choisissent un matériau préalable : taches lumineuses violentes, lignes continues, moyens sonores. Après avoir défini ainsi des moyens plastiques et sonores, ils établissent en commun un découpage où sons et images sont considérés comme des éléments parallèles. Le résultat nous plonge dans un univers imaginaire, infini sidéral peuplé de sons étranges où surgissent et évoluent avec des mouvements tantôt lents, tantôt saccadés, des formes lumineuses, des taches lunaires et des fourmillements de points traversés parfois par des lignes immatérielles.

Type de média :
Date de diffusion :
01 janvier 1966
Thèmes :

Éclairage

Le film donne la sensation visuelle d'impacts sonores, de taches floues, de coups de phares de voitures dans un tunnel par brouillard, de flashs très fugitifs et dynamiques, de rafales orientées, s'approchant, reculant, des effets de tunnel, de vides, de disparitions et d'entrées subites explosives.

Les sons, percussions et résonances semblent se calquer sur la thématique même de Lignes et points : les impulsions en tant que points, les résonances en tant que lignes. Si la musique est autonome et semble ne pas obéir à l'image, la synchronisation s'effectue alors presque de manière fortuite et aléatoire en une rencontre poétique de l'image et du son.

Lignes et points pour sons concrets acoustiques et images fait aujourd'hui partie d'un cycle plus vaste et s'intègre dans L'expérience acoustique (1966) pour quatre pistes et grand écran. Il intervient juste après Métaphore créé de toute pièce uniquement à partir de sources électroniques. Cette expérience lorsqu'elle est donnée aujourd'hui en concert, porte encore la marque indélébile du Service de la Recherche.

Il existe une autre version avec une autre partition de François BAYLE pour sons instrumentaux.

Réalisateur : Piotr KAMLER

Musique : François BAYLE

Fonds : RTF/ORTF Canal de diffusion : 1ère chaîne